lundi 26 novembre 2012

Captive d'une secte, elle raconte son calvaire

Par Jean-Pierre BEUVE.

Cinq années durant, elle est restée prisonnière d'une mini-secte dont le gourou, une femme de 58 ans, est jugé aujourd'hui à Lisieux (Calvados). Victime, Lydie (prénom d'emprunt), 43 ans, témoigne.

« Lorsque je rencontre cette femme, c'est comme une révélation. La fin 2001 est difficile : stress au travail, soucis familiaux, solitude. Une amie me met en contact avec Françoise, professeur, mariée et mère de trois enfants. Elle n'a pas son pareil pour détecter les failles : je suis vulnérable. Pendant quatre week-ends de suite, je me rends à Lisieux : elle parle six, sept, huit heures tout en me laissant aussi beaucoup la parole. Je suis aussi en recherche dans le domaine religieux : un sujet qu'on évoque beaucoup. Je suis séduite, captivée. Hypnotisée. »

Quelques semaines plus, tard, Lydie quitte son emploi puis trois mois plus tard s'installe à Lisieux : « Je suis hébergée dans le logement de fonction d'un couple, lui-même déjà en relation avec Françoise. Elle me trouve rapidement un job courant 2002. Au sein du cercle de ses relations qui s'élargit jusqu'à une vingtaine, elle s'impose peu à peu comme leader. On vit en circuit fermé. 

Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:

Source : Ouest-France, lundi 26 novembre 2012
http://www.ouest-france.fr/actu/societe_detail_-Captive-d-une-secte-elle-raconte-son-calvaire-_3636-2137147_actu.Htm 

Mots-Clefs: Françoise Dercle