jeudi 13 septembre 2012

D'autres instructions en cours

La Congrégation Saint-Jean est une communauté du droit diocésain fondée par le père dominicain Marie-Dominique Philippe, en 1975. Les frères de la communauté sont surnommés « les petits gris », en référence à leur habit de couleur grise.

C'est à Rimont que se trouve la maison mère des Frères Saint-Jean en France. Elle compte 540 frères environ, répartis dans plus d'une soixantaine de maisons. Implantée dans le monde entier, la congrégation est tentaculaire.

Suspicions d'agressions sur trois victimes

Ce ne sont pas que des affaires de pédophilie qui ont fait la mauvaise réputation des « petits gris ». Pourtant, celle du frère Luigi n'est pas isolée. Une autre, en cours d'instruction au tribunal de Mâcon (Saône-et-Loire) pourrait mettre à nouveau la communauté de ces frères contemplatifs dans la tourmente.

En effet, cette autre affaire de mœurs implique un religieux d'une soixantaine d'années qui comparaîtra prochainement devant les assises de Saône-et-Loire. Il est poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur mineurs et majeurs. L'instruction a été ouverte en 2008 par le parquet de Chalon-sur-Saône, après des faits dénoncés en 2006 dans une enquête distincte liée à des agressions commises à Bucarest (Roumanie), en 1992 et 1996.

D'autres victimes se sont fait connaître de la justice française pour des faits qui se seraient produits en France, en 1991 et 1998, dans le Massif Central et dans le sud de la France, ainsi qu'en 2007 dans la région. L'une des plaignantes, une jeune femme d'une trentaine d'années, domiciliée dans la région, a mis fin à ses jours.

Source: La Nouvelle République, Indre, 13 septembre 2012
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/09/13/D-autres-instructions-en-cours