mercredi 13 mars 2013

De l'astrologie au charlatanisme

Ancien ingénieur en retraite, l'auteur qui vit à Fondettes publie là son premier essai, qui s'en prend à l'astrologie,
dont il entend « démonter la mécanique ».
On se demande encore quelle mouche a piqué l'éditeur de Bernard Pacory, Amalthée, d'infliger un titre aussi abscons à un essai aussi limpide que passionnant. « Du calame à l'écran tactile »*, aurait pu s'appeler « Regard critique sur l'astrologie » ou « La science du charlatanisme », quelque chose du genre… Parce que le propos de Bernard Pacory, ingénieur retraité qui vit à Fondettes, est on ne peut plus clair : démystifier l'astrologie par l'explication scientifique. Ce féru de sciences et de techniques a toujours voulu comprendre le fonctionnement du monde qui l'entoure.

Un acte " presque blasphématoire "

Après une discussion un peu animée avec sa belle-sœur, à propos des horoscopes, il décide de s'intéresser à l'astrologie. « Je n'y connaissais rien, c'était un sujet qui m'était indifférent. Du coup, j'ai voulu tout savoir et j'ai lu sur le sujet, toutes sortes d'ouvrages, pendant un an et demi. » Sa conclusion ? « L'astrologie est plus qu'une superstition, c'est une légende qui est devenue une croyance et qui, de tout temps, a profité à des charlatans. »

En opposant la science à la religion, la physique aux croyances, dans son souci de vérité, Bernard Pacory a mené une démarche pragmatique, non dénuée d'une certaine forme d'impertinence. Bernard Pacory s'appuie sur l'histoire des constellations depuis l'Antiquité, les signes, planètes ou maisons, les concepts utilisés par l'astrologique ici inventoriés, présentés, expliqués.

L'auteur, qui a « lu dix fois la Bible, la Torah, le Coran », membre de l'association France-Israël, affirme, au demeurant, que « la plupart des religions sont, à un moment ou à un autre, adeptes de l'astrologie, en particulier les juifs ». Il admet que son, propos qui entend « démonter la mécanique de cette croyance qu'est l'astrologie, pourra paraître polémique. C'est même presque blasphématoire, car c'est un acte militant, qui va au-delà de la simple observation. J'ai repris une phrase de Camille Flammarion qui disait que si l'astronomie est la première des sciences, l'astrologie est la première des religions. C'est une croyance. »

 Voilà un essai qui entend démystifier l'histoire multimillénaire de l'astrologie, par la démonstration des connaissances. Et qui devrait rencontrer un large public, non seulement parce que l'ouvrage est facile à lire, mais surtout parce qu'il traite d'un sujet qui touche l'immense population de celles et ceux qui s'intéressent quotidiennement à leurs « horoscopes » mais ignorent à peu près tout de la pseudo-science qui se cache derrière.

* Calame : stylet taillé dans le bambou par les Égyptiens.
 
« Du calame à l'écran tactile », Bernard Pacory. Éditions Amalthée. 174 pages, 14,80 €
Pascal Landré

Source: La Nouvelle République, Indre-et-Loire, 13 mars 2013
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Loisirs/24H/n/Contenus/Articles/2013/03/13/De-l-astrologie-au-charlatanisme-1368348