mercredi 28 novembre 2012

Lisieux. Cinq ans de prison requis contre la femme gourou

C’est la peine maximale possible. Dans son réquisitoire, le procureur de Lisieux Bruno Dieudonné a dénoncé un « système totalitaire » orchestré par la seule accusée, Françoise Dercle.

Au troisième jour du procès, qui se déroule à huis-clos, le procureur a requis 5 ans d’emprisonnement. Peine maximale. Bruno Dieudonné a demandé au tribunal l’interdiction d’exercer une fonction publique pendant 5 ans, l’interdiction d’exercer ses droits civils, civiques et de famille pendant 5 ans, la confiscation des deux immeubles et diffusion de la décision.

Dans ses réquisitions, le procureur a tenu à rappeler aux parties civiles qu’elles avaient fait « la mauvaise rencontre au mauvais moment. Il n’y a pas de place pour le doute, vous êtes victimes et rien d’autre. La justice s’est trompée, elle vous exprime des excuses sincères. »

Le parquet salue le travail des assos

Le représentant du parquet a salué « le travail exceptionnel des associations venues expliquer leur travail. » Puis, s’adressant à Françoise Dercle : « Vous avez instauré un système totalitaire… Et votre défense aujourd’hui fait pschitt ! »

Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:

Source : Ouest-France, mercredi 28 novembre 2012
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Lisieux.-Cinq-ans-de-prison-requis-contre-la-femme-gourou_40810-2138066------14366-aud_actu.Htm