vendredi 23 novembre 2012

Tribunal. Rites sexuels: le «gourou» relaxé

Le tribunal a relaxé hier un commerçant quimpérois soupçonné d'agression sexuelle. L'homme pratiquait de la magie blanche accompagnée de rites sexuels. Des actes jugés consentis.

À la barre, un commerçant quimpérois notablement connu et à la personnalité troublante. Mis en examen pour viol il y a quatre ans, il devait répondre hier d'agression sexuelle sur personne vulnérable. Soupçonné de magie aux rites sexuels non consentis dans son arrière-boutique, il a été relaxé.

L'homme aux allures de dandy du siècle passé est visiblement cultivé. Parmi ses lectures, les officiers de police chargés de la perquisition de son commerce, avaient découvert des ouvrages les plus variés. Leur attention avait toutefois été retenue par des manuels de magie lunaire, de
magie blanche spéciale animaux de compagnie et autres revues sadomaso. Également par les bougies et le gel lubrifiant qui servait aux séances spéciales dénoncées par la plaignante. Des éléments en totale contradiction avec ses premières déclarations de garde à vue. Lors de sa première audition, il avait nié toute pratique ésotérique. Avant de se rétracter, face à l'évidence, indiquant qu'elle était consentante. Sous couvert de magie blanche, le prévenu, aujourd'hui âgé de 69 ans, demandait à la femme de se mettre totalement nue avant de passer à l'acte, évoquant une purification de son corps. Des propos confirmés devant le juge d'instruction, avant que le prévenu ne se rétracte, évoquant des aveux sous la contrainte.
 
Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:

Source : Le Télégramme, Quimper, 23 novembre 2012
http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimper/ville/tribunal-rites-sexuels-le-gourou-relaxe-23-11-2012-1917266.php?utm_source=rss_telegramme&utm_medium=rss&utm_campaign=rss&xtor=RSS-21