mercredi 20 juin 2012

Le magnétiseur de Nanteuil en détention pour viol

Sous contrôle judiciaire depuis le 8 juin, il a été déféré, hier, au pôle d’instruction criminelle, puis écroué.

Cet homme de 47 ans avait abusé sexuellement de certaines de ses patientes, qui ont porté plainte auprès des gendarmes de la communauté de brigades (COB) de Saint-Maixent-l'Ecole. L'autoproclamé thérapeute en médecine douce s'était installé. à Nanteuil fin 2009

Dès lors, le juge d'instruction avait, le vendredi 8 juin dernier, décidé de sa mise en examen pour agressions sexuelles par abus de fonction et pour exercice illégal de la médecine. Remis en liberté le temps de l'enquête, il avait néanmoins été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer et d'entrer en contact de quelque manière que ce soit avec les victimes ou les témoins.

Un appel à témoins fructeux

Les gendarmes de Saint-Maixent-l'Ecole, avec le soutien de leurs collègues de la brigade de recherches de Niort, avaient entendu une dizaine des patientes du supposé agresseur. La moitié d'entre elles avaient affirmé avoir été victimes de pratiques douteuses comme des massages dits énergétiques, qui étaient en fait des attouchements sexuels. Trois plaintes avaient été déposées. L'appel à témoins lancé à l'époque s'est révélé fructueux. En effet, des dizaines de personnes ont joint la brigade de Saint-Maixent pour raconter la même histoire que les plaignantes. Pire, l'une d'entre elles, une dame de 40 ans, a raconté avoir subi une relation sexuelle de la part de ce magnétiseur. C'est donc pour ce viol que le pseudo-guérisseur est poursuivi et a été déféré, hier matin, au pôle d'instruction criminelle de Poitiers. Il a ensuite été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Vivonne.

nr.niort@nrco.fr

Source : La Nouvelle République, Deux-Sèvres, 20 juin 2012
http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/06/20/Le-magnetiseur-de-Nanteuil-en-detention-pour-viol