mardi 4 septembre 2012

Les économies de toute une vie cédées à un marabout

Sa condamnation, en novembre 2011, à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis, assortie d’un mandat de dépôt à l’audience, ne l’a pas incité à modifier son système de défense.

Contre vents et marées, ce lundi, devant la cour d’appel d’Orléans, un pseudo-marabout, auquel on reproche d’avoir soutiré près de 75.000 euros à une femme particulièrement fragile, persiste à protester de son innocence.

Sacrifices d’animaux

La victime, dont les experts ont cerné à la fois « la naïveté, la suggestivité et la grande immaturité », a pris contact, en janvier 2009, avec « le professeur Bafodé, guérisseur », dont elle avait découvert la carte de visite dans sa boîte aux lettres. À l’époque, son fils venait d’être condamné à treize ans de réclusion pour une tentative d’assassinat, et le marabout a bientôt promis à cette femme, particulièrement vulnérable, de l’aider à faire libérer son fils.

Moyennant quoi, toutes les économies de cette mère de famille ont été cédées en liquide à Mohamed. Des dons qui dépassent les 77.000 euros, selon l’avocate de la victime, Me Angéline Paris, et que le prévenu nie farouchement avoir touchés.

Sacrifices d’animaux, lotion magique pour chasser les esprits… le marabout ne manquait pourtant pas d’imagination pour amadouer cette femme.

Avec l’argent ainsi détourné, Mohamed s’est offert de nombreux voyages (Dubaï, le Canada, Tahiti…) mais prétend, sans convaincre, que ses séjours lui ont été offerts par des amis.

À son encontre, l’avocat général requiert quatre ans de prison, dont deux ferme.

Délibéré au 8 octobre.

Philippe Renaud
philippe.renaud@centrefrance.com

Source: La République, Loiret, Orléans, 4 septembre 2012
http://www.larep.fr/loiret/actualite/2012/09/04/les-economies-de-toute-une-vie-cedees-a-un-marabout-1257647.html