mardi 6 août 2013

Sékou, le marabout Sénégalais qui sévissait à Vire était un escroc

Il promettait retour de l’être aimé, réussite, nouvelle rencontre ou encore puissance sexuelle. Le marabout Sénégalais Sékou, âgé de 54 ans a comparu mardi devant le tribunal de Caen pour avoir perçu 58 000 €.

Les victimes sont souvent âgées et vulnérables, certaines ayant perdu « les économies d'une vie ». En vue d'impressionner ses clients, l'homme utilise de nombreux stratagèmes et fait apparaître de la fumée lorsqu'il leur sert la main.

Une fumée « prouvant qu'on leur a jeté un mauvais sort ». Mais il peut selon certaines victimes « se montrer menaçant », promettant la mort d'une fille de l'un de ses clients ou encore le suicide du fils d'un autre, au cas où ils n'auraient plus recours à ses services.

Il lui est reproché d’avoir, à Vire entre 2005 et 2008, usé de sa qualité de marabout pour soutirer de l’argent à ses clients. Pas moins de 38 personnes se déclarent victimes de ce « pseudo-marabout ».

Selon certaines victimes, l’accusé a pu « se montrer menaçant ». Lors de l’audience, le procureur a parlé de «manœuvres frauduleuses» et a requis deux mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve et l’obligation de rembourser les victimes.

Une escroquerie ne peut être caractérisée au seul motif que leurs prédictions ne se réalisent pas

Il explique avoir recours à « une technique d'exploitation des écritures saintes de l'Ancien testament, mais également du Coran ».

Devant le tribunal, le marabout vante ce don transmis par son arrière-grand-père « qui lui-même était marabout ».

L’avocate du marabout indique : « Une escroquerie ne peut être caractérisée au seul motif que leurs prédictions ne se réalisent pas. »
Mais il reconnaît : « Ça ne marche pas à tous les coups ».

Victimes âgées et vulnérables

En effet, 38 personnes se déclarent victimes de ce « pseudo-médium » pour un préjudice évalué à 58 000 €. 

En Normandie, bien des magnétiseurs jouissent d'une réputation sans faille et bénéficient d’une clientèle fidèle.

Profitant des bonnes dispositions de la région, un médium sénégalais s'installe dans l'arrondissement de Vire, son activité devient rapidement prospère. Les traitements qu'il pratique par imposition des mains paraissent satisfaire dans un premier temps…

Puis, c'est le début des premières plaintes, qui l'amènent finalement à cesser son activité.

Onze de ses victimes déclarées amènent Sékou à comparaître devant le tribunal correctionnel de Caen pour escroquerie, et "abus frauduleux de l'ignorance ou de la faiblesse d'une personne vulnérable pour la conduire à un acte ou une abstention préjudiciable".

D'abord placé en détention provisoire, il est désormais sous un contrôle judiciaire strict, lorsqu'il répond de ses agissements, le 26 juin dernier.

Il indique que, sans obligation de résultat, et malgré quelques plaintes, beaucoup de ses clients étaient très contents de lui.

Le 30 juillet, le tribunal a rendu son délibéré : Sékou est condamné à deux ans de prison, dont 18 mois sous le régime d'une mise à l'épreuve qui durera trois ans.

Il est définitivement interdit de toute activité de marabout, voyant, médium ou magnétiseur.

L'homme effectuera la partie ferme de sa peine sous bracelet électronique. Il devra indemniser ses victimes d'une somme globale de 26 000 euros.

 
Écrit par Jean-Louis Verdier
 
Source : Dakar Echo, 6 août 2013,
http://dakar-echo.com/faits-divers/item/2546-a-vire,-le-marabout-%C3%A9tait-un-escroc.html