mardi 17 septembre 2013

12 mois de prison avec sursis pour les faux médecins-pharmaciens de Niangoloko - Burkina Faso

Le Tribunal correctionnel de Banfora en son audience du 17 septembre 2013, a condamné à douze mois de prison avec sursis, C.N. pour exercice illégal de la profession de médecin-pharmacien. La même peine a été infligée à N.B. pour usurpation de titre de docteur et aussi pour exercice illégal de la profession de médecin- pharmacien.
Quant à leur complice, M.K., qui a prêté le nom de son association à la clinique, dite de médecine traditionnelle chinoise, elle s'en est sortie avec trois mois avec sursis. Le tribunal a, en outre, ordonné la fermeture définitive de leur clinique et les a condamnés à payer à l'Ordre des médecins et pharmaciens, constitué partie civile dans cette affaire, 1 franc symbolique.
A la barre, les trois prévenus avaient reconnu les faits et ont demandé la clémence du tribunal. Ceux-ci avaient été arrêtés respectivement les 23 et 24 juillet 2013 à Niangoloko par la police parce qu'ils exerçaient illégalement la profession de médecin ou de pharmacien. Ils avaient été écroués depuis lors à la Maison d'arrêt et de correction de Banfora.
PAR FREDERIC OUEDRAOGO,
Source, All Africa, 17 septembre 2013
http://fr.allafrica.com/stories/201309180476.html?page=2