dimanche 27 octobre 2013

Toulouse - Latifa Ibn Ziaten contre « les dérives sectaires »

Mère d’une victime de Mohamed Merah, elle anime une conférence le 6 novembre.
Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime du
terroriste Mohamed Merah - Imad, soldat à
 Montauban - sera l’invitée de la Ligue internationale 
contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), le 6
novembre à Périgueux. Imad a été abattu le 11 mars
2012, il avait 30 ans. Depuis, sa mère va à la 
rencontre des jeunes tentés par le Djihad. Pour parler 
de son fils, « mort debout », et « de toutes les autres 
victimes civiles et militaires ». Pour dire que « c’est à
 la démocratie, au vivre ensemble et à la République
que s’est attaqué Mohamed Merah, jusqu’à la mort » : 
Mohamed Merah « a tué Imad et deux autres soldats,
 le caporal Abel Chennouf et le caporal Mohamed
 Legouad. Il savait qu’ils étaient militaires et les a tués pour cela, les considérant comme ennemis parce qu’il avait pris le parti des talibans d’Afghanistan. »
Dialogue interreligieux
Dans ses témoignages publics (1), Latifa Ibn Ziaten défend l’Islam, prône le dialogue interreligieux et veut agir pour « prévenir les dérives sectaires et extrémistes ». Elle explique qu’il « y aura d’autres Mohamed Merah », si « les parents ne font pas leur devoir ». La conférence aura lieu mercredi 6 novembre à 15 h 30 au Théâtre de Périgueux (salle Montaigne, entrée gratuite).
(1) Latifa Ibn Ziaten a créé une association, Imad pour la jeunesse et la paix, parrainée par l’humoriste Jamel Debbouze, et publié « Mort pour la France » (Flammarion). Elle est également présente sur
Facebook : www.facebook.com/pages/Latifa-Ibn-Ziaten
Latifa Ibn Ziaten sera l’invitée de la Licra. PHOTO ARCHIVES AFP
Source : Sud Ouest, 25 octobre 2013,
http://www.sudouest.fr/2013/10/25/latifa-ibn-ziaten-contre-les-derives-sectaires-1210130-1980.php