vendredi 8 novembre 2013

Vannes - Le magnétiseur abusait-il de ses clientes ?

Les victimes dénoncent des attouchements sexuels durant des heures. Le praticien vannetais parle de drainages lymphatiques pour guérir des femmes.

Trois heures de débats à huis clos, demandé par les victimes, ont été empreintes de fortes émotions au tribunal de Vannes, jeudi en fin d'après-midi : dans la douleur, deux jeunes femmes ont longuement raconté comment elles auraient été victimes d'agressions sexuelles, commises par un magnétiseur, âgé de 50 ans, installé dans l'agglomération de Vannes depuis 2008, après avoir été agriculteur.
En réalité, ce sont neuf jeunes femmes qui ont déposé plainte à partir de 2009. Toujours pour les mêmes raisons : des attouchements - certaines parlent même de pénétration - sur leurs parties intimes, alors qu'elles venaient en toute confiance pour tenter de résoudre des problèmes de santé. Ce qui a conduit un juge d'instruction à ouvrir une information, puis à placer le praticien sous contrôle judiciaire, avec interdiction de continuer d'exercer sa profession. Mais sept des victimes initiales ont finalement renoncé à aller jusqu'au bout de leur démarche devant le tribunal, partagées entre honte et de culpabilité.
Souffrant de douleurs au dos ou de stérilité, ces clientes avaient tout essayé avec la médecine traditionnelle. Sans résultat suffisamment probant. Elles avaient alors choisi ce magnétiseur, souvent sur des recommandations familiales ou amicales, comme un ultime espoir. « Parce qu'elles étaient fragilisées, elles sont devenues des proies faciles en passant entre les mains de cet homme qui se dit lymphologue, en soignant par des massages », raconte Me René-Marie Bouin, avocat d'une des victimes.
Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:

Source : Ouest-France, Morbihan, 8 novembre 2013,
http://www.ouest-france.fr/le-magnetiseur-abusait-il-de-ses-clientes-1704503