dimanche 15 décembre 2013

Alençon - Justice. Le prêtre condamné pour escroquerie

Le tribunal d'Alençon a condamné un prêtre de Chandai a six mois de prison et 6000 € d'amende pour escroquerie, ce jeudi.
Six mois de prison et 6 000 € d’amende. C’est la peine prononcée à l’encontre d’un prêtre, jeudi, par le tribunal correctionnel d’Alençon. L'homme de 54 ans est condamné pour escroquerie. Les faits ont été commis entre 2007 et 2012. C’est un couple de fidèles qui a porté plainte. La femme vendait ses produits bio au sein de la communauté traditionaliste dirigée par le prêtre, à Chandai, près de L’Aigle (Orne). Une part du chiffre d’affaires lui était confiée, pour l’association qu’il avait créée au profit d’orphelins du Cameroun. Sur une somme de 3 135 € remise par le couple, seulement 600 € sont arrivés en Afrique.
Autoproclamé évêque
L’homme a été ordonné prêtre en 1981, mais en marge de l’église de Rome, qui a refusé son ordination. Il se revendique aujourd’hui évêque de l’église syriaque orthodoxe antiochienne du Malanka, sous le nom de « Monseigneur » Philipose-Mariam. En 2004, il avait déjà été condamné pour abus de confiance et escroquerie. Il se présentait en qualité d’évêque catholique.
Source : Ouest-France, Alençon, 5 décembre 2013,
http://www.ouest-france.fr/justice-le-pretre-condamne-pour-escroquerie-1765308