dimanche 8 décembre 2013

Médecine d'Angers

Le toucher radiesthésiste

Contrairement à ce que chantait Boby Lapointe, la médecine d'Angers n'opère pas toujours sans danger. Surtout quand le médecin est un spécialiste des machines agricoles ayant appris à faire des piqûres pendant son service militaire. Installé comme radiesthésiste, ou plutôt rebouteux, Jean Caillet est accusé d'avoir usé d'une méthode très particulière pour soigner les douleurs dorsales des dames. Les plaintes des patientes lui ayant valu dix ans pour viol, le rebouteux a fait appel.
Il est rejugé à Laval,
où il tente de convaincre les juges du siège.
Source : Marianne, 7 décembre 2013