samedi 18 janvier 2014

Les signes qui trahissent un charlatan du coaching


Déceler les imposteurs parmi les spécialistes en développement personnel, c’est possible. Voici les éléments qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.
> L’appellation de «thérapeute». Un coach n’est pas un thérapeute. Méfiez-vous de ceux qui prétendent utiliser des techniques thérapeutiques dans le cadre du coaching.
> Un bel emballage marketing. Certains praticiens se réclament de méthodes affublées du ® («registered») ou du © («copyright»). Il ne s’agit nullement d’une caution scientifique.
> Un diplôme reconnu. L’Etat ne reconnaît aucun diplôme de développement personnel. Seules existent des «certifications» délivrées par des organismes privés.
> Le succès garanti. «Un praticien qui rencontre 100% de succès est soit un menteur, soit un débutant», indique le coach Pierre Blanc-Sahnoun.
> Un langage ésotérique. Si le coach utilise un jargon pseudo-scientifique étrange ou s’il vous parle d’«ondes cosmiques», de «cycles lunaires» ou de «dimension vibratoire», fuyez.
Source : Management, 17 janvier 2014,
http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/les-signes-qui-trahissent-un-charlatan-du-coaching-903632#xtor=RSS-217