lundi 20 janvier 2014

Un sibérien, victime de la secte Ashram Shambala, va percevoir 15000 $ de dommages et intérêts.


Konstantin Rudnev
TOMSK, le 16 Janvier (RAPSI) - Un homme dans une petite ville de Sibérie a gagné un procès contre Konstantin Rudnev, chef de la secte religieuse Ashram Shambala, et a obtenu des dommages et intérêts pour souffrance morale profonde et pour les années passées à essayer de retrouver son équilibre mental,  a annoncé le tribunal dans un communiqué sur son site Internet.
Selon le tribunal, le requérant, un résident de Strezhevoy, une ville dans la région de Tomsk, en Sibérie occidentale, a d'abord assisté à des séminaires organisés par les gourous itinérants de la secte en 2003.
 " Le comportement de la victime a changé radicalement après avoir assisté aux séminaires, lu des livres de Rudnev, écouté des cassettes audio et  regardé  des bandes vidéo, qu'il achetait lors de ces séminaires, " indique la déclaration du tribunal. " Il a perdu tout intérêt pour tout, sauf pour Ashram Shambala; il se brouilla avec ses parents, évitait les contacts extérieurs, interrompu ses études et a cessé toute communication avec ses amis. En raison de son implication dans la secte, le requérant a souffert d’un trouble mental qui a affecté toute activité humaine ".
Le tribunal a déclaré que le requérant « avait perdu des années de sa vie à essayer de retrouver une stabilité mentale, et ne peut toujours pas mener une vie normale, ou profiter de ses droits civils. "
Le tribunal lui a accordé des dommages moraux d'un montant de 500 000 roubles (15.000 $).
Il y a plus de 20 ans, Konstantin Rudnev, 44 ans, diplômé d'un collège de construction mécanique, a déclaré qu'il était le messie envoyé sur Terre pour sauver les gens. La secte est censé avoir été créée en 1989 à Novossibirsk et possède des succursales dans 18 régions à travers la Russie, y compris Moscou et Saint-Pétersbourg.
La secte compterait 30 000 membres. Cependant, seulement 16 personnes se sont déclarées comme victimes dans les procès contre Rudnev. Des enquêtes ont été ouvertes contre lui en 1999, 2004 et 2008, mais dans chaque cas elles n’ont pas pu aboutir à un procès car les membres de la secte refusaient de témoigner contre lui.
En 2010, Rudnev a été arrêté à Novossibirsk et a ensuite été condamné à une peine de 11 ans de prison, le 7 février 2013. Il a été condamné en vertu de quatre articles du Code criminel pour avoir fondé une association religieuse qui porte atteinte aux droits humains et civils, viol, agression sexuelle, et trafic de drogue.
Source : Russian Legal Information Agency, RAPSI, RIA NOVOSTI, 16 janvier 2014, traduit avec l’aide de Google Traduction,
http://rapsinews.com/judicial_news/20140116/270459722.html

Note du CIPPAD : en France,
http://www.psiram.net/fr/index.php/Ashram_Shambala
et en Pays de la Loire,
http://derive-sectaire.fr/laffaire-gascan-rebondit-dans-sciences-et-avenir/
http://rue89.nouvelobs.com/2011/09/15/face-au-cancer-la-fasciatherapie-continue-de-diviser-a-angers-221688