mercredi 12 février 2014

Montpellier : Café-psy, de la prise à l’emprise.

Le CIPPAD avait déjà attiré l’attention sur les périmètres parfois douteux que pouvaient recouvrir de certains Cafés psy, et autres Cafés du bonheur.
Loin d’apporter un plus attendu à notre quotidien, souvent y sont abordés des thèmes à connotations anxiogènes (apprivoiser nos peurs, est-ce que je m’aime?, suis-je acteur de ma vie ?, que fait-on avec nos sentiments de culpabilité ?, aimer, être aimé, pourquoi ça fait peur ?, etc.), quant à l’opposé, ce n’est pas une promotion à marche forcée de cette curieuse Psychologie du bonheur.
Un nouveau pas est franchi dans l’intrusion de l’intime avec la tenue annoncée pour le 13 février prochain à Montpellier d’un Café psy, dont le thème, proposé par un certain Alain, amateur de méditation esprit zen, n’est rien moins que :
"LA MUNIPULATION : FAIRE DE L’AUTRE SON OBJET"  !
Les masques tombent, et plus que jamais une vigilance est de mise sur ce que recouvrent réellement ces activités low cost,  où la participation est invariablement une conso.
On voit un peu mieux où se situe l’enjeu pour les animateurs de certaines soirées douteuses, souvent pétris par leur arsenal de psycho-techniques arrivées en droite ligne de « l’Ecole de Palo Alto ».
Sous couvert de Psy, certains cafés-tabacs, autrefois pourvoyeurs de prise, ne se seraient ils pas en train de se reconvertir dans l’emprise ?
Source : Le CIPPAD, 12 février 2014