mercredi 5 mars 2014

Chauvigny - Un Chauvinois lance la "voyance suspendue"

Lionel Roggia exerce à Chauvigny depuis 2010. Il vient de décider de faire profiter de son "art" à tout le monde, grâce au concept de la voyance suspendue.
Il ne prédit pas que ça marchera. Mais une chose est sûre selon lui: il est le premier à lancer le concept de « voyance suspendue »...
Voilà un terme qui interpelle. Lionel Roggia, médium à Chauvigny depuis 2010, explique: « J'ai eu cette idée en entendant parler d'un principe nouveau. Dans certains bars, des clients peuvent donner une pièce de plus au barman. Cet argent permet aux personnes démunies, qui passent plus tard au comptoir dans la journée, d'avoir la possibilité d'obtenir un café gratuit. C'est ce qu'on appelle le "café suspendu". »
Même principe que le "café suspendu"
Ainsi, Lionel Roggia demandera à chacun de ses futurs clients s'il souhaite mettre un peu d'argent pour la « voyance suspendue ». « Cela permettra aux personnes modestes de pouvoir bénéficier de séances, espère le médium. J'ai décidé de lancer cela, car je me suis aperçu que j'avais des clients fortunés, et d'autres beaucoup moins. »
Se pose la question du contrôle. Car comment savoir si cet argent ne sera pas détourné? « Sur ma caisse enregistreuse, les suppléments donnés par les clients seront répertoriés. Et sur un tableau, les minutes de "voyance suspendue" seront notées. » Et comment être sûr du manque de ressources des bénéficiaires? « Je demanderai un justificatif », répond le Chauvinois. Voilà un voyant prévoyant...
Pour Lionel Roggia, qui pratique la voyance depuis 19 ans, grâce à ses « flashs » et à l'aide de diverses cartes notamment, les affaires tournent bien.
La voyance marche le commerce moins
Côté voyance en tout cas. Car L'?il d'Horus, commerce d'objets ésotériques qu'il tient depuis 2010, rue du Marché, ne fait pas recette. « C'est le cas pour beaucoup de boutiques à Chauvigny », assure l'homme. D'ailleurs, très prochainement, cette partie de son activité sera réduite. Et il se consacrera désormais à la voyance, avec peut-être un second médium à ses côtés.
Outre ses activités chauvinoises, Lionel Roggia intervient également sur une plateforme suisse, où il répond au téléphone à des francophones canadiens et belges notamment. Dans ce cadre, l'accent des interlocuteurs ne risque pas de perturber les visions du médium chauvinois: il travaille notamment à partir de photos et de dates de naissance.
Alexis Couturier
Source : Centre-Presse, 5 mars 2014,
http://www.centre-presse.fr/article-293325-un-chauvinois-lance-la-voyance-suspendue.html