samedi 29 mars 2014

Guingamp - Christine sait faire parler les pieds

Parmi les techniques de libération de l'énergie, la réflexologie plantaire est peut-être la moins connue. Christine C. la pratique, dans la rue de la M.  
Regard sur une médecine douce peu banale.
« L 'objectif de la réflexologie plantaire est de libérer et équilibrer l'énergie qui favorise l'harmonie du corps et de l'esprit. C'est une des techniques les plus efficaces pour lutter contre le stress. Elle consiste à masser des points précis de la plante des pieds. Elle repose sur l'idée que chaque organe, chaque partie du corps ou fonction physiologique correspondent à une zone ou un point précis sur la voute plantaire », explique Christine C.  qui s'est formée à l'école de réflexologie plantaire durant 9 mois à Pleugueneuc (35). C'est ainsi que Christine se met aux pieds de ses patients pour malaxer leurs voutes plantaires.
« De la colère non exprimée »
« Souvent, les gens que je reçois souffrent d'un mal qui persiste. Je suis souvent le dernier recours. En général, il faut trois séances. La première fois, j'explique comment je travaille. Je masse chaque pied pendant une demi-heure, sans un mot. Souvent le patient s'endort. Quand j'ai fini, je le laisse se réveiller. Et avec lui, je fais le constat des zones déséquilibrées. J'établis les liens du trouble que j'ai perçu avec les aspects psychologiques », poursuit-elle
Selon la praticienne, un problème au foie, c'est souvent lié à la colère ; l'estomac, c'est la rancune ; les reins cristallisent la peur. « En fait, c'est souvent de la colère non exprimée. Au cours des séances de massage suivantes, je vais conduire la personne à s'exprimer. J'ai vu un jour quelqu'un qui souffrait d'une maladie au niveau des poumons. A un moment donné de sa vie, il n'avait pas pu s'exprimer. Et alors ce blocage psychique l'étouffait peu à peu », raconte-t-elle.
Des mots pour guérir
Lors des soins, la personne est habillée. « Si le massage peut soulager, en aucun cas, il ne peut remplacer un traitement médical. La réflexologie aide à supprimer des blocages pour retrouver un équilibre et se redynamiser. Je suis un peu une guérisseuse d'âme. Les pieds me parlent. Je donne à mes patients des mots pour guérir, je mets des mots sur des maux. Quand j'ai fini la séance de soins, je donne au patient la clé, mais il n'y a que lui qui peut la tourner dans la serrure », avertit-elle.
Une séance de soins se déroule en trois phases : une phase de relaxation, un travail sur le squelette de la personne à partir des zones de la voute plantaire et un travail sur les organes. « A travers les pieds, le corps parle. Souvent, la maladie est une sonnette d'alarme. Le corps dit : stop, je suis en danger ! Je fais du nettoyage et je redonne de l'énergie. J'adore vraiment ce que je fais. Je m'éclate, parce que je fais passer de l'énergie aux autres. Je suis aux anges. Souvent, on me dit que j'ai des doigts de fée. En Chine, ils se rééquilibrent en famille en se massant les pieds », sourit-elle.
Source : L’Echo de l’Armor et de l’Argoat, 26 mars 2014
Note du CIPPAD : étonnant, non ?