mercredi 26 mars 2014

Homéopathie et suspicion

La Haute Autorité de Santé française a validé un dispositif « particulier » de soins d'une clinique d'Avignon. Là, les médecins qui œuvrent dans la salle de réveil après une intervention chirurgicale utilisent l'homéopathie, les champs électromagnétiques pulsés, l'aromathérapie en diffusion, de la musique apaisante... Une cinquantaine d'autres établissements hospitaliers français sont intéressés par ce concept qui a donc reçu l'aval du ministère de la Santé. Durant ce temps, en Belgique, l'homéopathie reste suspecte aux yeux des autorités politiques. .../...
Source : Extrait de l’article Homéopathie et suspicion, Fréquence Terre, 26 mars 2014.

L’hypnose pour apaiser les patients avant leur opération

La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de valider le dispositif de soins intégratif du Centre Chirurgical Montagard à Avignon.
Homéopathie, champs électromagnétiques pulsés, Bol d’air Jacquier (un appareil d’oxygénation), aromathérapie en diffusion, musique et vidéos apaisantes en salle de réveil… ont reçu en septembre 2013 l’aval du ministère de la Santé. « Les patients sont contents, le personnel est favorable, les chirurgiens voient les effets concrets sur leur patientèle « , déclare Clément Larcher, directeur de la clinique. .../... 

Source : Extrait de l’article L’hypnose pour apaiser les patients avant leur opération, Inexploré n°21, janvier-février-mars 2014.

Note du CIPPAD : une décision surprenante de la part de la Haute Autorité de Santé.