vendredi 21 mars 2014

Municipales à Nantes - Satan, facho, le peuple aura ta peau !

À Nantes, Cricri Bouchet, tête de liste FN, est très branché Satan, même s'il raconte qu'il a raccroché. Dévoilée par Lulu, la n°2 sur la liste donne aussi dans les ténèbres extrêmement droites... Le satanisme, l'ésotérisme, les cultes dits « païens » (c'est à dire ne relevant pas des grandes enseignes des religions) pourraient passer pour des curiosités crypto folkloriques. 

Que nenni. Ce ne sont ni des anecdotes, ni des écarts dans la constitution idéologique des gens d'extrême droite. « Le satanisme, marchepied de l'extrême droite », titrait Libé le 23 mars 2005. À l'époque, la Miviludes* venait de mettre en garde contre le phénomène sectaire croissant : le satanisme en relation avec les mouvements d'extrême droite.

« Le mouvement sataniste actuel trouve, en tout cas, son origine dans "l’Église de Satan" fondée le 30 avril (jour de la mort d'Hitler) 1966, par Anton LaVey, appelé le Pape noir et auteur de la Bible satanique. Intervient une scission en 1995, lorsque Michael Aquino crée une structure concurrente, le Temple de Seth. Tous les deux s'inspirent néanmoins d'Aleister Crowley qui développa au début du XXe siècle certains rites sanglants », détaillait alors l'article de Libé.

Par delà bien et mal

Et justement, Christian Bouchet est plongé depuis des années dans l'univers d'Aleister Crowley souvent présenté comme « magicien luciférien ». Bouchet qui a toujours revendiqué une conjonction entre croyance religieuse et engagement politique, a consacré une thèse à Crowley, publié des bouquins sur Crowley et sur Julius Evola, fasciste italien féru d'ésotérisme, auteur de chevet des jeunes militants d'extrême droite païenne. Clotilde Duroux a traduit en 2012 « Aleister Crowley. Agent double 666 » s'intéressant à « sa manière à lui : libidinale, révoltante, par-delà le bien et le mal » comme dit le résumé des éditions Camion Noir, éditions où elle publié aussi « Michael Aquino, De l'Eglise de Satan au temple de Set ». Par pur hasard...

Ces préoccupations sulfureuses que Bouchet dit appartenir au passé resurgissent étrangement quand on décortique sa liste. La dédiabolisation du parti de Marine Le Pen, c'est pas gagné.

Alain Corbaquelet

* Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires. 

Source : La Lettre à Lulu, Spécial Nunuchipales, 21 mars 2014,
http://www.lalettrealulu.com/nunuchipales/_a39.html