mardi 8 avril 2014

Aix-en-Provence: la voyante avait tout vu, sauf la prison...

Pour être voyante, elle n'en était pas moins faillible. Annie Crescenzo, 51 ans, plus connue sous son nom de tarots "Cristina", n'a finalement pas vu la prison venir.
"Grande spécialiste de la magie de l'amour", Annie Crescenzo, dite Cristina, est désormais définitivement condamnée. A.E.
Pour être voyante, elle n'en était pas moins faillible. Annie Crescenzo, 51 ans, plus connue sous son nom de tarots "Cristina", n'a finalement pas vu la prison venir. La Cour de cassation vient en effet, il y a quelques jours, de rejeter son pourvoi en cassation. Elle va donc devoir purger les 26 mois de détention que lui a infligés pour abus de faiblesse, la cour d'appel d'Aix le 12 mars 2013. Une peine assortie de l'interdiction d'exercer la "profession" de voyante- para-psychothérapeute pendant une durée de 5 ans. Une décision qui aggravait déjà la peine prononcée en première instance.
Dans son pourvoi en cassation, la voyante faisait valoir que ses juges avaient manqué d'"impartialité", notamment en la qualifiant de "danger public" et de "prédatrice" en ayant soumis deux victimes à "une emprise redoutable". Mais la Cour de cassation fait litière de ces arguments en considérant que les éléments de preuve ont été "contradictoirement débattus".
L'instance suprême en droit pénal français a estimé que "toute autre sanction que l'emprisonnement est manifestement inadéquate" et que la cour d'appel a fait bonne mesure en retenant qu'"elle doit purger une peine de prison ferme, dans un but de protection de la société, afin que soient mises hors de sa portée d'autres victimes".
Les magistrats aixois avaient expliqué que cette "grande spécialiste de la magie de l'amour" n'hésitait pas à "menacer (l'un de ses clients) du déchaînement possible contre lui et sa famille des forces occultes", ou encore, comme l'avait fait valoir la partie civile, Me Alexandre Robelet, qu'elle avait "usé de manipulations psychologiques graves et réitérées pour la garder à sa merci pour mieux la plumer".
La voyante doit être incarcérée prochainement.

Denis Trossero

Source : La Provence, 7 avril 2014,
http://www.laprovence.com/article/actualites/2826556/la-voyante-avait-tout-vu-sauf-la-prison.html