lundi 14 avril 2014

Coaching - L'intelligence émotionnelle ? Indispensable

Les conseils d'Eléna Fourès, experte en leadership et multiculturalité, du cabinet Idem per Idem. elena.foures@idem-per-idem.com
L'intelligence émotionnelle ? Un piège dans le milieu professionnel ! Moi, je garde mon masque et je reste dans le contrôle... L'intelligence émotionnelle est l'habileté à ressentir, reconnaître et réguler ses propres émotions et celles des autres. Elle est indispensable au leader pour fédérer les équipes vers un objectif commun. Il existe deux types de personne : « les sang-froid », qui semblent « congelés », et les « sang chaud », qui fulminent en permanence. Tandis que les « sang-froid » se distinguent par leurs colères froides, les « sang-chaud », eux, font des éruptions de colère quasi volcaniques. Le contrôle permanent des premiers est leur mode de survie et il est contrasté par le débordement exubérant des derniers. Pour imiter les « sang-froid », certains « sang chaud » gardent un masque et filtrent leurs émotions pour faire croire à leur entourage qu'ils sont aussi des « sang-froid ». Cette stratégie absorbe une énergie colossale et pompe littéralement la personne qui s'impose de rester dans le contrôle. Epuisé(e) par le masque, la personne a parfois recours à la solution de facilité - les psychotropes pour anesthésier les émotions négatives, telles l'angoisse, la peur de l'avenir... Sortir de ce piège se révèle difficile, tant la dépendance qui s'installe est profonde. Alors un seul conseil : ne contrariez pas votre nature mais régulez la température de votre sang !
Par ELENA FOURES
Source : Les Echos Business, 14 avril 2014,
http://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/0203432113861-l-intelligence-emotionnelle-indispensable-62666.php

Note du CIPPAD : avant de créer le concept d’Intelligence Emotionnelle Daniel Goleman a été un proche collaborateur de Katleen Speeth, l’une des principaux responsables des écoles de manipulation Gurdjieff. Ensemble ils publieront l’ouvrage intitulé The essential psychotérapies. De son côté, dès 1977, Daniel Goleman écrira The Varieties of Meditative Experience, réédité ensuite sous le nom de The Meditative Mind. Dédié à différentes pratiques de méditations, le plus souvent controversées, plusieurs passages de ce livre font également la promotion des travaux du mage George Gurdjieff et de la quatrième voie.
En réponse aux dommages induits par l’introduction de l’Intelligence Emotionnelle dans le secteur managérial, Kevin Murphy éditera en 2006 l’ouvrage intitulé Une critique de l’Intelligence Emotionnelle : quels sont les problèmes et comment peuvent-ils être réparés ? (A Critique of Emotional Intelligence: What Are the Problems and How Can They Be Fixed ? ).