samedi 19 avril 2014

Elections en Inde – Fibre nationaliste

Modi, en Inde, s'est drapé dans la tunique safranée des gourous. Il court les temples de Rama, fait dresser sur les places de l'Etat du Gujarat - son laboratoire qu'il gouverne depuis douze ans - la statue d'un Shiva rouge et terrible. Il épouvante les musulmans dont il a couvert le massacre lors des pogroms d’Ahmedabad et Vadodara en 2002. Sa lecture sans modération de Mein Kampf, son apologie du national-hindouisme, son passé de petit vendeur de thé lui valent une popularité inouïe auprès des brahmanes déclassés comme des chefs d'entreprise. Conservateurs et modernes, bigots et ultralibéraux, ils unissent au marché Kali et Allah.
Source : Marianne, Extrait du dossier Démocratie : La tentation despotique, 18 avril 2014

Note du CIPPAD : Narendra Modi est candidat au poste de premier ministre indien.