mercredi 9 avril 2014

Prêtre guérisseur - St-Pierre: 1.500 euros d'amende requis contre le circonciseur marron

Le tribunal de Saint- Pierre a requis 1.500 euros d'amende contre le « prêtre guérisseur » mahorais qui a pratiqué des circoncisions marrons sur quatre enfants en 2012. Le délibéré sera rendu le 10 juin prochain.
Reportée du 10 janvier au 11 février pour être de nouveau renvoyée au 8 avril, l'affaire des circoncisions marrons s'est enfin tenue hier au tribunal de Saint-Pierre.
Attendu devant la barre pour s'expliquer, l'auteur de ces actes illégaux en dehors d'un cadre médical sécurisé ne s'est pas présenté au tribunal.
En décembre 2012, trois enfants âgés entre 4 et 7 ans sont accueillis en urgence à l'hôpital de Saint-Pierre pour une hémorragie au niveau du sexe. Ils ont subi une circoncision à vif et sans les règles élémentaires d'hygiène, avec un simple canif.
Quelques heures après leur admission, leur état de santé n'inspirait aucune crainte mais la médiatisation de ce fait divers a eu pour conséquence de rappeler que ces pratiques "marrons" mêlant raisons hygiéniques et religieuses perdurent en dehors du cadre de la médecine.
A l'époque, l'avocat du prévenu avait tenu à souligner que ce fait divers n'était autre qu'"un acte isolé". "A la Réunion et en France, les circoncisions se font dans un cadre médical et il est regrettable que cela ait été fait en dehors de ce cadre", soulignait Me Ali Mihidoiri. L'auteur des faits connaîtra la décision définitive du tribunal le 10 juin.
Source : Zinfos 974, La Réunion, 9 avril 2014,
http://www.zinfos974.com/St-Pierre-1-500-euros-d-amende-requis-contre-le-circonciseur-marron_a70330.html