vendredi 4 avril 2014

Vaudou - il décapite son ami et garde sa tête pour lui parler

ETATS-UNIS - Accusé d'avoir décapité son ami avec une corde de guitare, un homme de 29 ans était entendu lundi par un tribunal américain, a-t-on appris jeudi. Il aurait, après le meurtre, conservé la tête de sa victime afin de discuter avec elle. L'homme a plaidé non coupable.
Qui eût cru qu'une guitare puisse être l'instrument d'un meurtre ? Un homme était entendu lundi au tribunal d'Osage County, aux Etats-Unis, pour avoir décapité un ami avec... une corde de l'instrument, a-t-on appris jeudi. Il aurait ensuite conservé la tête, afin de discuter de temps en temps avec elle. L'homme, âgé de 29 ans et accusé de meurtre au premier degré avec préméditation, a plaidé non coupable. Son procès commencera le 23 juin et doit durer plusieurs semaines, rapporte le Topeka Capital-Journal.
Elle cherche des champignons et trouve un crâne
Les faits remontent à 2011, dans l'Illinois. James Harris, arrêté il y a un mois, aurait sauvagement assassiné son ami James Gerety, un homme âgé de 49 ans, entre le 3 mars et le 20 avril, selon les enquêteurs. Mais ce n'est que mi-mars que la police est alertée, grâce à un travailleur social qui s'inquiète de ne pas voir Gerety se présenter pour toucher ses allocations. Il lui avait confié peu de temps auparavant prévoir s'installer avec Harris. Un morceau de crâne n'est retrouvé qu'un an plus tard, à une trentaine de kilomètres de son domicile.
C'est lors d'une promenade pendant laquelle elle cherche des champignons que la compagne du père de l'accusé a fait la macabre découverte en 2012 : une partie du crâne de la victime est à moitié enterrée, dans la campagne de Carbondale, à Osage County. La police interroge alors la petite amie de James Harris qui révèle que l'homme garde le crâne afin de lui parler de temps en temps, dans le cadre de pratiques vaudou. Selon elle, Harris aurait tiré dans l'estomac de la victime, avant de le torturer pendant deux jours et de finalement le décapiter dans sa maison de Topeka. Il a ensuite enterré le corps sur le terrain de son père et gardé la tête dans un sac. Le reste du corps n'a pas été retrouvé.
Source : Metronews, 3 avril 2014,
http://www.metronews.fr/info/le-fait-divers-du-jour-etats-unis-il-decapite-son-ami-et-garde-sa-tete-pour-lui-parler/mndc!7AIVLIgTkOOzM/