vendredi 30 mai 2014

Algérie - Certains candidats au bac font appel aux services d'un exorciste

A l'approche des épreuves du bac en Algérie, de nombreux candidats vont consulter des imams pour accroître leurs chances.
Les exorcistes algériens sont le plus souvent consultés pour des problèmes de santé ou de coeur. Mais depuis quelques années, un nouveau motif de consultation a émergé : les problèmes de stress avant les examens.
Le recours à la roqya
Face au taux élevé d'échec, estimé de l'ordre de plus de 50%, de nombreux parents ont recours à la roqya, l'exorcisme, explique l'AFP.
Selon les rites, l'exorciste, qui est le plus souvent un imam, lit le Coran en soufflant dans une bouteille d'eau ou dans un flacon d'huile. Le "patient" doit en boire le contenu, ou s'en servir pour se laver et s'en enduire le corps pour se préserver du mauvais œil et des maladies psychiques.
Lutter contre les démons de la peur et du stress
L'objectif de ce traitement est de lutter contre " les démons de la peur et du stress", explique le Cheikh Ghoul à l'agence de presse.
Les imams peuvent prescrire en complément des recettes destinées à accroitre les capacités de concentration, inspirées d'ouvrages de référence en matière d'islam. Ces recettes sont notamment composées de miel, d'amendes, de grains d'anis, de pistaches et de raisins secs.
650.000 élèves doivent passer les épreuves du baccalauréat à partir du 1er juin.
Source : Direct Matin avec AFP, 28 mai 2014,
http://www.directmatin.fr/monde/2014-05-28/algerie-des-candidats-au-bac-se-font-exorciser-679545