dimanche 29 juin 2014

JOURNEE SANS VOILE

Une marguerite dans la crinière pour que les cheveux volent au vent partout dans le monde. Voilà la volonté d'un comité québécois qui appelle à faire du 10 juillet la Journée mondiale sans voile. La campagne vient de commencer et promet de faire des émules. Sur le site sansvoile.org, un appel à mobilisation est lancé et des outils de lutte contre ce symbole discriminatoire sont fournis aux internautes. On peut y télécharger sa marguerite, logo de la campagne, y commander des affiches ou encore y lire des articles on ne peut plus didactiques. Pourquoi dénoncer le voile islamique: 13 arguments à défaire, ou encore 7 questions-réponses.
Pour le comité québécois à l'origine de l'initiative, le voile ne relève ni de la liberté individuelle, ni de la liberté religieuse, c'est un symbole sexiste qui devrait être interdit, point barre. Une femme voilée, si elle jure que c'est son choix personnel, véhicule de fait un symbole qui fait la promotion du sexisme et de la discrimination envers une partie de la population : les femmes. «Aurions-nous hésité à l'interdire s'il concernait une couleur de peau par exemple ?», se demandent les membres du comité, qui tiennent aussi à faire de cette Journée mondiale sans voile un acte de solidarité avec les femmes saoudiennes et iraniennes, qui, elles, savent bien qu'il n'y a aucune notion de choix personnel dans le port du bout de tissu.
Zineb El Rhazoui
Source : Charlie Hebdo, 25 juin 2014