jeudi 12 juin 2014

Méditation Transcendantale - Conseil: une approche éprouvée pour le traitement du stress lié à la guerre et à la violence

Au cours des 20 dernières années, 18 pays africains ont été ravagés par la guerre

On estime jusqu'à 100 millions d'africains qui ont été victimes de guerre, violence, abus sexuels ou catastrophes naturelles ou qui ont été témoins d'actes de terreur horribles et qui souffrent maintenant du syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Ce syndrome rend inaptes les africains et les empêche de vivre une vie normale et productive. Son influence a aussi tendance à s’élargir, affectant la vie des familles, amis, collègues, communautés, nations de même que l'Afrique dans son ensemble. À bien des égards, le SSPT continue d’affecter les communautés aux prises avec de tels traumatismes, même après la fin des événements qui en sont la cause. Si le SSPT n'est pas traité, il affecte le fonctionnement normal d’un individu et met ses victimes plus à risque de comportements autodestructeurs et violents tels que: une dépression majeure, l'alcoolisme, la toxicomanie, l'anxiété, la répression des émotions, le chômage, les problèmes familiaux et les suicides.
Les experts reconnaissent que le SSPT résiste aux nombreuses approches classiques utilisées pour traiter des troubles psychologiques. En particulier en Afrique, avec un nombre limité de psychiatres et de psychologues ainsi que l'accès limité aux médicaments prescrits par des médecins, il y a un besoin urgent pour des traitements simples, rentables, durables et qui sont faciles d’utilisation. Il y a par ailleurs une autre approche qui est très efficace dans le traitement du SSPT. Nous suggérons que tous les Africains et en particulier les forces armées africaines mettent en œuvre le programme de Méditation Transcendantale, car on a plusieurs preuves à l'appui des effets positifs de cette approche alternative.
Un certain nombre d'études pilotes publiées dans des revues scientifiques et revues par un comité de lecture ont démontré que la Méditation Transcendantale ® (MT) peut réduire rapidement les symptômes du SSPT et avec une pratique régulière, ces symptômes peuvent être réduits encore davantage et être accompagnés de plusieurs autres bénéfices.
La Méditation Transcendantale, aussi appelée MT, est une solution bien documentée avec plusieurs recherches publiées et revues par les pairs qui s'est accumulée depuis 1970. Dans les deux cas autant des études que des essais cliniques, la MT a largement dépassé les autres modalités en réduisant considérablement le stress, l'anxiété, la dépression et une foule de symptômes dus au SSPT.
Voici quelques exemples avec des données probantes montrant des réductions du SSPT * :
Le numéro de février 2014 du Journal of Traumatic Stress documente des réductions significatives des symptômes du SSPT après dix jours seulement parmi les réfugiés de guerre africains du Congo et qui ont appris la MT. Après un mois, onze sujets étaient pratiquement sans symptômes.
Une étude datant d’avril 2013 dans le même journal a montré que les symptômes du SSPT parmi les réfugiés africains sont passés de « grave » à « des niveaux non symptomatiques » après 30 jours de MT et sont restés faibles après 135 jours.
En 2011, la revue Military Medicine a publié une étude montrant l'efficacité de la MT dans la réduction du SSPT chez les vétérans des opérations « Enduring Freedom » et « Iraqi Freedom ». Les participants ont eu une réduction des symptômes de 50 pour cent après huit semaines de pratique de la MT.
Et en 1985, un rapport dans le Journal of Counseling and Development a démontré une réduction significative des symptômes chez les vétérans de la guerre du Vietnam qui avaient pratiqué la MT pendant au moins trois mois pendant qu’un groupe de contrôle qui avait utilisé la psychothérapie n’avait pas démontré d’améliorations significatives.
Au cours des dernières années, les dirigeants militaires aux Etats-Unis, en Amérique latine, en Asie et en Afrique, ont adopté la MT non seulement parce qu'elle réduit le SSPT, mais aussi parce que des articles scientifiques revus par des pairs ont confirmé que la pratique régulière de la MT produit plusieurs autres avantages qui peuvent être mesurés. Il s'agit notamment de l'augmentation de l’intelligence et de la créativité; réduction du stress et amélioration de la santé; et des relations interpersonnelles plus satisfaisantes et harmonieuses. Plus important encore pour les personnes qui ont fait la guerre, la MT augmente la résistance, la clarté mentale et la force physique améliorant d’autant la coordination corps- esprit (Voir Defence and Security Alert, Vol. 4, Issue No. 8, pages 34-39). En outre, au plan pratique, le programme de MT est facile d’application et n'est rattaché à aucune pratique religieuse. Depuis près de soixante ans maintenant, la MT a été enseignée à des millions de personnes (y compris des écoliers et leurs enseignants) dans le monde comprenant toutes les races, cultures, religions, origines ethniques et formations académiques.
De nombreuses études montrent de façon spécifique que la MT réduit le stress dû aux tensions, à l'épuisement, à l'anxiété et aide aussi les personnes déprimées. En particulier, une méta-analyse de 2013 basée sur 10 études contrôlées a constaté que la MT a considérablement réduit l'anxiété, et que plus le niveau d'anxiété était grand, plus grande était la réduction.
Plus de 350 études de recherche sur la MT ont été publiées dans des revues universitaires et médicales dont 160 révisées par des pairs. Le processus de révision par des pairs fait en sorte que la recherche fondée sur des preuves rencontre les plus hauts standards. Aucun autre programme de réduction du stress n'est supporté par des recherches comparables. L'American Heart Association, dans une publication synthèse, déclare: « la technique de Méditation Transcendantale est la seule pratique de méditation qui a démontré une baisse de la tension artérielle ».
Le colonel Brian Rees, MD, MPH, retraité de l'armée de réserve américaine, auteur principal des études réalisées au Congo mentionnées précédemment et vétéran de cinq tours de service en Afghanistan et en Irak affirme que la Méditation Transcendantale « met l'esprit et le corps dans un état unique d' « éveil au repos » qui réduit le stress profondément enraciné et améliore le fonctionnement du cerveau ».
En 2011, la Fondation David Lynch et le Soulagement Africain pour le SSPT ont co-parrainé une initiative visant à rendre le programme de Méditation Transcendantale disponible à 10 000 Africains initialement souffrant de SSPT. Nous appuyons cette initiative. Toute organisation, que ce soit une école, une entreprise ou militaire, serait heureuse de savoir que ses membres fonctionnent sans avoir le SSPT. Ces organisations veulent aussi être plus efficaces tant en situation de guerre que de paix. Nous recommandons donc que la MT soit incorporée dans les programmes de formation militaire, car elle active le plein potentiel des individus et ainsi toute organisation militaire serait heureuse si ses membres pouvaient travailler à leur niveau optimal.
La recherche sur la MT fondée sur des preuves scientifiques pointe de façon objective vers une solution simple, rapide et rentable non seulement pour combattre le PSST, mais aussi pour aider à soulager plusieurs autres problèmes urgents en Afrique. Atteindre un bonheur durable et la paix - à la fois interne et externe, c'est ce que nous voulons tous pour tous les Africains, plus tôt, si possible, que plus tard.
Les auteurs exhortent les dirigeants africains à adopter ce programme fondé sur des preuves scientifiques.
Par le Maj. Gen. (Ret.) Kulwant Singh, Dr. David Leffler et David Shapiro
Source : Le Journal de Bangui, 12 juin 2014,
http://www.journaldebangui.com/article.php?aid=6753

Note du CIPPAD : une telle incitation à la pratique de la Méditation Transcendantale, émanant de la part d’un ancien général d’armée du Sri Lanka, d’un manageur en stratégie militaire et du responsable pour l’Afrique de la David Lynch Foundation, semble des plus étonnantes, pour ne pas dire inquiétante. Une promotion identique de la part de ce mouvement sectaire a déjà été relayée par la presse sénégalaise en mai 2014.