mardi 29 juillet 2014

La Réunion - Gare aux « gourous »

L’argent ouvre toutes les portes. C’est entendu. Il les referme aussi. Nous assistons aujourd’hui dans la société réunionnaise à une recrudescence de trafics d’influence qui prennent toute l’apparence d’une aide spirituelle. Des personnes mal intentionnées et suffisamment informées utilisent et manipulent des êtres en quête de spiritualité et de transcendance. Des escrocs qui, sous couvert de leurs pratiques religieuses, resteraient sans conséquence, si la spoliation, la captation d’héritage, l’aliénation et la prise d’intérêt sur mineurs ne s’avéraient sources de souffrances, de suicides, et de meurtres.
Chacun peut vérifier à la lecture des faits divers que ces personnes sous couvert de végétarisme, de non-alcool, de privations, ces soi-disants « gourous », se livrent à des activités sexuelles débridées avec pour prétexte l’émancipation de personnes « perdues » dans leur affectivité et intellect.
Je soutiens que notre société, en perte totale de repères, est en proie à des faiseurs de miracles bénéficiant d’appuis de toutes les sphères d’influence qui, par le pouvoir social conféré à leurs fonctions, sont placées sous l’immunité de l’argent. C’est certainement vieux comme le monde. C’est surtout l’abjection la plus totale, car sous prétexte de droit, nous assistons à un débordement sans réelle coercition, de la part de ceux censés représenter la part morale de notre génération.
Plaignons-nous ensuite de la dégradation de tout alors que chacun y participe suivant ses propres intérêts.../..

Source : Le Quotidien, 28 juillet 2014
http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/264053-gare-aux-gourous.html