mercredi 2 juillet 2014

Pleine Conscience - Manger, méditer, se taire: le dîner qu'il ne fallait pas rater

Par Marion Guérin
Près de trois cent personnes se sont réunies hier soir pour un "Dîner Silence et Expériences Mindfulness" organisé par une promotrice de la méditation en entreprise et cuisiné par Thierry Marx. Récit d'un dîner (très) décalé.
"Le silence va être dense", prévient le carton d'invitation. Dans le hall du centre culturel l'Electric, au sommet du Parc d'Expositions de la Porte de Versailles à Paris, c'est surtout la chaleur qui est dense. Les 285 convives de ce dîner très particulier ôtent les couches de vêtements en trépignant d'impatience. "J'ai quand même raté le match de l'équipe de France!", glisse l'un d'entre eux. Malgré les complaintes, la curiosité et l'amusement se lisent sur tous les visages. Il y a de quoi: partager un dîner avec trois cent inconnus sans prononcer le moindre son, cela génère forcément de l'excitation, voire même un peu de crainte... D'ailleurs, l'expérience n'a pas encore commencé que certains se débinent déjà : "Si je pars en courant avant la fin, tu ne m'en voudras pas hein?" plaisante une jeune femme. "N'empêche, c'est un peu 'zarbi'...".
A l'entrée du restaurant, le staff a distribué des bracelets de couleurs différentes. Chaque teinte correspond à une table. Ceux qui sont venus en groupe comprennent qu'ils vont dîner chacun de leur côté. Discrètement, un troc s'organise dans le hall. Un homme en costume-cravate attrape sa compagne par le bras : "Il y a quelqu'un là-bas qui cherche à un bracelet violet contre un vert... Il faut faire vite!". Une femme leur jette un regard désapprobateur. Pas très "mindfull", tout ça.
Bienvenue dans le monde du Silence
"Vous êtes dans le sas de la parole". La voix grave, sensuelle, s'élève du fond de la salle. Coco Brac de La Perrière, l'organisatrice de l'événement, brasse d'un regard amusé cette foule qui sera bientôt assujettie à l'impitoyable loi de l'Insonore. Elle est "coach de dirigeants" et organise régulièrement des dîners "mindfulness" - traduction anglaise de "pleine conscience", une pratique qu'elle tente de diffuser dans le monde de l'entreprise. Ce soir, le dîner vise un public plus large. "La pleine conscience, explique-t-elle pour les nombreux novices, c'est ramener l'attention sur le moment présent sans porter de jugement". Exposé un peu laconique d'une pratique millénaire née dans les temples bouddhistes. Mais tant pis, le temps presse. "Quand vous franchirez cette porte, il n'y aura d'autres vibrations que celle de votre âme. Soignez le bruit de vos couverts et de vos verres...". Les convives échangent des regards inquiets. Certes, ils ont été prévenus - ils ont même déboursé 100 euros pour vivre cet étrange instant. Mais tout de même... "Ma voix vous guidera pendant tout le dîner. Eteignez votre portable, envoyez vos derniers textos... Et bienvenue dans le monde du Silence".
Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:
Source : L’Express, 1er juillet 2014,
http://www.lexpress.fr/actualite/manger-mediter-se-taire-le-diner-qu-il-ne-fallait-pas-rater_1555997.html