dimanche 24 août 2014

"Ashram Shambala" interdit

Le 23 juillet 2014, la Cour suprême n'a pas examiné le recours contre la décision du Tribunal régional de Novossibirsk d’interdire les activités du groupe religieux "Ashram Shambala" de Konstantin Rudnev. La décision du tribunal régional de Novossibirsk a été attaquée le 11 Avril 2014, en raison d’incertitudes sur le libellé qui pourrait compromettre toute organisation religieuse utilisant dans son travail l'expression "Ashram Shambala", bien que ces associations n'aient jamais été associées au groupe de Rudnev.
 
La décision de la Cour régionale de Novossibirsk contient le texte suivant: "d'interdire les activités du groupe Ashram Shambala". Il n'est pas indiqué dans quel territoire devait être interdit ce groupe, ni son emplacement, ni son type de croyances. Manquait aussi dans la décision les signes d’identification les plus importants de ce groupe religieux. Ceci pouvait revenir à engager des actions similaires pour interdire les activités d'un groupe religieux du nom de "Saint-Pierre et Paul", ou, par exemple, la "Sainte Trinité", qui sont largement utilisés par diverses organisations religieuses chrétiennes dans toute la Russie.

Le 14 juillet 2014, près du bâtiment de la Cour suprême de la Fédération de Russie se tenait un rassemblement. Comme l’expliquait les manifestants, il a été organisé pour attirer l'attention des pouvoirs publics et du grand public sur la décision illégale du tribunal régional de Novossibirsk.
 
Selon les manifestants, ils n'ont jamais eu aucune relation avec l'association religieuse qui précède, et sont adeptes de Roerich, mais ils craignent que l'incertitude des décisions de la Cour puisse donner lieu à de nombreux problèmes pratiques concernant la violation de leurs droits et libertés constitutionnels. Pendant ce temps,  la Cour suprême a confirmé l'interdiction du tribunal régional de Novossibirsk.

Source : Religionip, 17 août 2104, traduit avec l’aide de Google traduction
http://religionip.ru/news/ashram-shambala-pod-zapretom

Note du CIPPAD : Pendant les années 30 et 40, le peintre Nicolas Roerich et sa femme Helena vécurent dans les contreforts de l’Himalaya où ils y élaborèrent la mystique de l’Agni Yoga, dont s’est fortement inspiré le mouvement criminel Ashram Shambala. Pendant ces mêmes années, Nicolas Roerich fut aussi le représentant de l’AMORC pour le sous-continent indien.

Sur ce sujet :