vendredi 29 août 2014

Québec - Bientôt une université évangélique ?

(QUÉBEC) Une organisation évangélique qui croit à l'application directe et complète des enseignements bibliques veut obtenir du gouvernement du Québec le droit de délivrer des diplômes universitaires.
Un avocat d'un important bureau montréalais a été embauché afin de convaincre le premier ministre Philippe Couillard de permettre au Northwest Baptist Seminary «d'être reconnu par le gouvernement du Québec en vue de pouvoir dispenser des programmes d'études de niveau universitaire au Québec», selon le Registre des lobbyistes.
Le Northwest Baptist Seminary est une organisation établie en Colombie-Britannique. C'est elle qui semble profiter du lobbying de l'avocat Mark Philipps, mais c'est une organisation québécoise qui est citée comme cliente au Registre: le Séminaire baptiste évangélique du Québec (SEMBEQ). Elle a embauché l'avocat en échange d'une somme de «moins de 10 000$».
Me Philipps n'a pas voulu commenter le dossier et a informé La Presse que ses clients ne voulaient pas donner davantage d'informations sur leur démarche. Le SEMBEQ n'a pas rappelé La Presse.
Sur son site internet, le Northwest Baptist Seminary précise qu'il croit que la Bible est «la révélation complète et finale de la volonté de Dieu», qu'elle «contient la vérité sans aucune possibilité d'erreur» et qu'elle constitue «le standard suprême permettant de juger tous les comportements et toutes les opinions humaines».
Toujours selon son site internet, l'organisation semble offrir différents diplômes à des individus destinés à devenir pasteurs. Elle offre notamment une «maîtrise ès arts en mariage et en conseils conjugaux» ainsi qu'un «doctorat en prêtrise».
Le SEMBEQ propose aussi des cours de nature religieuse. L'organisation publie ses livres (par exemple, Le prix d'un regard, qui plaide contre la pornographie, «cette voie attrayante, mais mortelle») et organise des conférences destinées au grand public.
La loi prévoit que, «sur recommandation du ministre», tout établissement d'enseignement supérieur «constitué par une loi d'une autre province du Canada» peut délivrer des diplômes universitaires. L'établissement ne peut toutefois le faire que pour «les programmes que détermine le gouvernement» et «aux conditions et pour la durée qu'il fixe».
C'est cette disposition de la loi que veut utiliser le Northwest Baptist Seminary.
Le ministère de l'Enseignement supérieur n'a pas pu, hier, commenter le dossier. Son porte-parole n'a pas non plus été en mesure de préciser le processus normal d'obtention d'un permis de délivrer des diplômes universitaires. Impossible non plus de savoir si d'autres organisations religieuses ont reçu le droit de délivrer des diplômes d'études supérieures dans la province.
Philippe Teisceira-Lessard
Source : La Presse, 26 août 2014,
http://www.lapresse.ca/actualites/education/201408/26/01-4794606-bientot-une-universite-evangelique-au-quebec-.php