lundi 29 septembre 2014

Pessoa - Vers la fermeture de l’université portugaise de Toulon et Béziers

A la demande des syndicats dentaires, la justice a décidé la fermeture du Clesi, appelé université Fernando Pessoa au moment de son ouverture à Toulon en 2012, puis à Béziers en 2013.


Dans une décision datée du 18 septembre, le tribunal de grande instance de Toulon s’est prononcé en faveur de la fermeture du Centre libre d’enseignement supérieur international (Clesi). Le jugement publié sur le site de l'union des jeunes chirurgiens-dentaires, est assorti d’une astreinte de 100 euros par jour de retard, dans un délai d’un mois, suivant la notification du jugement par le greffe. Le centre s'était installé près de Toulon à La Garde avant de monter une antenne de cours payants à Béziers, dans l'Hérault.

Une formation hors des règles imposées à l'Université française


L’Union des jeunes chirurgiens-dentaires, ainsi que d’autres syndicats de la profession s’opposaient à la création d’un cursus parallèle à l’université de médecine, sans l’obligation d’un numerus clausus, ce quota auxquels les étudiants sont soumis lors des concours.

La présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires, Catherine Mojaïsky, se réjouit de la décision autant pour les formations en odontologie, qu’en kinésithérapie ou orthophonie et met en cause le contenu de l’enseignement.

"Les formations que délivrait cette structure ne correspondaient pas du tout aux règles de qualité. Les enseignants étaient recrutés un peu n’importe où et surtout, elle ne délivrait pas de diplômes puisqu’elles devaient envoyer les étudiants dans d’autres pays pour finir leur formation."    


Précedemment, le centre d'enseignement supérieur s'était vu refuser le droit d'utiliser l'appellation "Université". La décision du tribunal de Toulon intervient en pleine rentrée pour le Clesi. Il y a quelques jours, le centre souhaitait une bonne année scolaire aux 320 étudiants inscrits, 220 sur le campus de La Garde près de Toulon et les autres à Béziers.

par Evelyne Chatelais

Source : France Info, 29 septembre 2014,
http://www.franceinfo.fr/actu/education/article/vers-la-fermeture-de-l-universite-portugaise-de-toulon-et-beziers-576613

À lire également: