vendredi 17 octobre 2014

Anthroposophie - L'escroquerie biodynamique

Le portofolio du Mag "Le Monde" du 20.01.12 avait déjà publié un article de Laure Gasporoto "Il est bio mon vignoble" dans lequel elle faisait l'apologie de la biodynamie dans les vignobles du nord de la vallée du Rhône en ne faisant aucune distinction entre la culture biologique de la vigne qui s'appuie sur des innovations, des expérimentations et l'intelligence des viticulteurs et la biodynamie qui est obscurentiste, sectaire, totalitaire et qui impose des pratiques chamaniques à des producteurs infantilisés.

Et voilà que Télérama remet ça dans son N°3374 du mois de septembre dernier sous la signature de Vincent Rémy avec pour titre "Biodynamie viticole : quel bon vin vous amène".

J'ai donc écrit à Télérama et à l'auteur les "Réactions" jointes ci-après mais qui sont restées sans réponses et qui n'ont pas été publiées, même tronquées, au courrier des lecteurs.

C'est l'ambition du texte ci-dessous qui répond à l'article scandaleux de Télérama.

Sur 7 pages ! Ca ne va pas, Télérama de faire l’apologie de la biodynamie ; qu’est-qui t’a pris ?
Quelle mouche a piqué Vincent Rémy, rédacteur en chef, excusez du peu et qui vient de publier un livre autour des questions du savoir et de la transmission.
Quel savoir transmis par cet article qui entretient systématiquement et volontairement la confusion entre la culture biologique qui est l’avenir d’une agriculture démocratique appuyée sur l’innovation et la biodynamie qui est totalitaire, obscurantiste, fascisante.
Malgré Sciences-Po, il présente la biodynamie et ses pratiques ésotériques comme la seule alternative à la « culture chimique » alors qu’elle est un syncrétisme de pratiques obscurantistes et magiques, la négation de l’agronomie qui une science de la complexité. Il devient le complice des charlatans qui voudraient nous faire croire que tout est simple dans leur monde fantasmé et qu’il devrait, au contraire, dénoncer.
Les promoteurs de la biodynamie se comportent comme une secte organisée pratiquant un lobbying efficace auprès des média et agissant sur les adeptes désinformés en déformant le réel pour les enfermer dans une divination des pratiques dispensées par un gourou et nécessitant l’achat de produits ou de matériels exclusifs.
C’est comme si, en médecine, on proposait de revenir aux sorciers, aux chamanes sous prétexte que ses dérives parfois constatées nous condamnaient à jeter aux orties des siècles de recherches et de pratiques médicales.
Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:
Source : MEDIAPART, Le blog de chol.pierre, 14 octobre 2014,
http://blogs.mediapart.fr/blog/cholpierre/141014/lescroquerie-biodynamique