dimanche 19 octobre 2014

Maria Helena - L'astrologue star de la télé portugaise peut dire : "Merci la crise" !

La crise a parfois des effets surnaturels. Notamment sur les finances des professionnels de l'ésotérisme. Au Portugal, c'est une astrologue, Maria Helena, qui explose littéralement. Elle qui se présente comme — ça ne s'invente pas — "sociologue" et "cristalothérapeute" est partout : à la télévision chaque matin, sur Internet où son commerce est florissant et jusque dans les supermarchés !
Quel est votre dilemme ? » demande l’astrologue, une coquette peroxydée de 60 ans, avant de tirer les cartes à une téléspectatrice, jointe par téléphone, en direct à la télévision, sur l’une des principales chaînes privées du Portugal, la SIC.
« Je vis actuellement avec un homme et aimerais savoir quels sont ses véritables sentiments, je le trouve distant… » raconte la bonne femme, de 63 ans, dont l’appel, (surtaxé évidemment), s’élève au minimum à 0,60 centimes la minute auxquels il faut ajouter la TVA. (1,35 euros + 0,34 cts pour la communauté portugaise installée en France).

« L’idéal ma chère serait d’aller consulter un médecin qui vous recommandera ensuite un psychiatre… Suivez bien mon conseil, cela va s’améliorer. » L’homme en question « vous aime. »
L’échange, ne dure que quelques minutes mais qu’importe, la téléspectatrice, ravie de la réponse, remercie la voyante chaleureusement. Qui lui envoie, à son tour, de « gros bisous ».
 
La scène, surréaliste, dure depuis presque un an. Chaque matin, Maria Helena livre ses conseils avisés, dans une émission, « A vida nas cartas », qui lui est entièrement dédiée. Après n’avoir occupé que de courts espaces dans les programmes phares du matin, toute chaîne confondue, depuis le début des années 2000, le succès de l’astrologue, à la télévision portugaise, explose. Au même moment que la crise...
« Cristalothérapeute » à votre service

Rien d’étonnant à cela. Faute de réponse politique à leurs problèmes — et ils sont nombreux —, une partie des Portugais, notamment les plus isolés, se tourne vers la voyance. Si la tendance n’est pas nouvelle, les moyens employés par la télévision, qui fait désormais de ce public une cible privilégiée, eux, ont considérablement évolué. Ainsi l’habituel horoscope du matin est-il devenu, en quelques années, un puissant appât marketing. Au détriment de toute éthique. En la matière, il faut le reconnaître, Maria Helena dépasse ses concurrentes, et notamment la populaire tarologue, Maya, qu'elle a remplacée. 
 
Jamais religions et superstitions ne s’étaient si bien vendues, à la télévision. Aux traditionnels chapelets, figures de saints, anges et autres croix du Christ (en or) qu’elle porte d’ailleurs en pendentif, l'astrologue ajoute donc amulettes et gris-gris porte-bonheur, à travers d’incroyables appels à la prière, qui lui est d’ailleurs arrivé d’écrire elle-même sur le service public, La RTP, en 2009, pour chacun des signes du zodiaque.

Depuis, la voyante qui ne cesse d'invoquer Dieu et de se dire « sociologue » ainsi que « cristalothérapeute », s’est professionnalisée et a ouvert sa boutique en ligne. Y est offert pour quelques dizaines d’euros toutes sortes de « kits » faits de bougies ou encore d’encens, vendus entre 55 et 125 euros tout de même, pour aider son prochain essentiellement à devenir riche ou accessoirement à trouver l’âme sœur.
 
Sur Facebook cependant, ses conseils sont gratuits. De même que l’auto-promotion qu’elle y fait des revues auxquelles elle participe mais surtout de ses livres dont l’avant dernier était, pendant plusieurs semaines, à l'automne dernier, en top des ventes. Des dizaines de milliers d’exemplaires, près de 35 000, écoulés à 14,99 euros l’unité. Un succès non pas de librairies, mais de supermarchés qu’elle arpente d’ailleurs du Nord au Sud du pays. Infatigable. Pendant que les 14 % de chômeurs portugais remplissent difficilement leurs paniers... 


PATRICIA NEVES

Source : Marianne,  19 octobre 2014,
http://www.marianne.net/L-astrologue-star-de-la-tele-portugaise-peut-dire-Merci-la-crise-_a241916.html