dimanche 2 novembre 2014

Créationnisme - Le pape François croit au Big Bang. Et vous ?

« Dieu n’est pas un magicien », a affirmé le pape François, en ajoutant que les chrétiens devraient croire en la théorie de l’évolution et du Big Bang.
Voilà qui va certainement envoyer une réjouissante onde de choc dans le monde littéralement certifié des créationnistes !
« Le Big Bang et l’évolution sont non seulement cohérents avec les enseignements de la Bible, a renchéri le pape, ils sont essentiels pour comprendre Dieu ».
C’est bien la première fois dans toute l’histoire de la papauté qu’un pape s’exprime de façon aussi claire sur la question...
« Quand on lit à propos de la Création dans la Genèse, nous risquons de prendre Dieu pour un magicien, qui brandit sa baguette magique. Mais ce n’est pas comme ça, a affirmé cet étonnant pape lors d’une assemblée plénière de l’Académie pontificale des sciences.
Selon lui, le Big-Bang, auquel on attribue aujourd’hui l’origine du monde, ne contredit pas du tout l’intervention créatrice de Dieu, mais l’exige au contraire.
« Le commencement du monde n’est pas l’oeuvre d’un chaos qui doit son origine à quelque chose d’autre, mais il dérive directement d’un principe suprême qui crée par amour. Le Big Bang, qui est considéré aujourd’hui comme l’origine du monde, ne contredit pas l’intervention divine de Dieu ; au contraire ».
« Dieu, a expliqué le pape, n’est pas un être divin ou un magicien, mais le Créateur qui a donné vie à toutes choses et qui a mis l’univers en mouvement, en établissant les règles qui allaient nous créer. L’évolution de la nature n’est pas incohérente avec la notion de création, parce que l’évolution requiert la création d’êtres qui évoluent. »
Et le pape de souligner que Dieu a donné à l’humanité une autonomie différente de celle de la nature : la liberté. Et qu’il l’a rendue responsable de la Création.
Il l’a rendue responsable de la Création.
C’est vraiment là que tout ça devient réjouissant, et ce, que l’on croit ou pas en Dieu, ou en un Créateur, puisque le pape a poursuivi en déclarant que les enseignements de la Bible donnent aux êtres humains la responsabilité de prendre soin de la Terre et de ses habitants.
Voilà qui est dit et qui exige d’être rappelé.
Personnellement, c’est parce que j’ai trop vu de gens affirmer croire en Dieu, peu importe leur allégeance religieuse, et ne voir aucune contradiction entre leur croyance et leur avidité à saccager la nature, les animaux et leurs semblables, que j’ai préféré depuis longtemps l’athéisme à toute forme de croyance.
Mais s’il continue comme ça, François, il risque, peut-être, de me faire changer d’avis :
« C’est un grave péché contre Dieu le créateur de détruire l’environnement, a-t-il tout bonnement déclaré avant d’ajouter que la protection de la création de Dieu revenait en grande partie aux scientifiques.
« Le scientifique, et surtout le scientifique chrétien, doit remettre en question le futur de l’humanité et de la Terre et, en étant libre et responsable, aider à préparer ce futur et à le préserver, en éliminant les risques pour l’environnement ».
Alors, j’espère que tous les scientifiques de ce monde, chrétiens ou pas, entendent la parole de ce nouveau pape et s’unissent pour sauvegarder ce dont nous sommes les seuls responsables.
Avant qu’il ne soit trop tard.
Et vous ? Partagez-vous la croyance du pape François en la responsabilité de l’être humain sur l’environnement ?
Par Monique Crépault

Source : Sympatico, 28 octobre 2014,
http://actualites.sympatico.ca/nouvelles/blogue/pape-francois-croit-au-big-bang