dimanche 2 novembre 2014

Des guérisons miraculeuses dans une église évangélique

Des guérisons miraculeuses se produiraient à Anderlecht. C’est en tout cas ce que laissent croire de nombreuses vidéos publiées sur Youtube par l’Assemblée du Dieu Vivant, une église évangélique. Ainsi, des cancers et autres malades graves y auraient été soignés par les prières du Pasteur.
Chaque année, une dizaine de nouvelles Églises évangéliques voient le jour à Bruxelles. Parmi celles-ci, il y a l’Assemblée du Dieu Vivant à Anderlecht.
Cette église affiche complet tous les dimanches. Il faut dire que l’ambiance y est plutôt festive et conviviale. Musiques et chants sont au programme des cultes. Mais pas que. « L’Assemblée du Dieu Vivant est un lieu de prière, d’adoration, de délivrance, de guérison, de formation, d’influence et de prospérité et de réconfort. » C’est le message que nous pouvons lire à l’entrée de l’église évangélique. De guérison ? L’Assemblée du Dieu Vivant (A.D.V) est connue pour les guérisons miraculeuses réalisées en présence du Pasteur de l’église,
Toni Silasi, également appelé « Papa ». En effet, les Évangéliques ont habituellement pour croyance que Dieu guérit mieux que les médecins.
De nombreuses vidéos de ces miracles ont été postées sur la plate-forme Youtube par l’A.D.V.. « Les boiteux marchent au nom de Jésus », « Le virus du Sida a disparu de mon sang » ou encore « Guérison miracle d’un cancer du sein » sont les titres de ces films tournés durant différentes cérémonies de l’église.
Sur une musique mélancolique, le pasteur Toni Silasi qui préside l’A.D.V. prend la parole. « Depuis combien de temps souffres-tu de cela ? » demande-t-il à une dame qui s’aide d’une béquille pour tenir debout. Toni Silasi lui demande alors d’enlever sa béquille et de marcher. « Au nom de Jésus ! ». La femme pose un pied devant l’autre et fait des va-et-vient, durant de longues minutes. Cela sous les applaudissements des autres fidèles.
Plus impressionnant encore, dans l’une de ces vidéos, une jeune femme témoigne et assure avoir été soignée du Sida par les prières. « Mon Dieu est le docteur », crie-t-elle. Des archives ont été intégrées à ce film sur lesquelles nous y découvrons la même jeune femme entrer en transe sous les prêches du Pasteur. « Sida quitte ! Tu n’as plus ta place dans ce corps ! ». La fidèle s’effondre alors sur le sol et y reste, inconsciente, durant un long moment. « Grâce à Dieu, on ne voit plus rien dans mon sang », lance-t-elle à nouveau.
Nous avons tenté de joindre Toni Silasi à de nombreuses reprises. Ce dernier n’a cependant pas voulu faire de commentaire sur ses guérisons miraculeuses.
A.Do.
Source : La Capitale, 26 octobre 2014,
http://www.lacapitale.be/1133364/article/2014-10-26/anderlecht-des-guerisons-miraculeuses-dans-une-eglise-evangelique