samedi 15 novembre 2014

Justice - Reclus de Monflanquin : avant Noël

La condamnation de Thierry Tilly, décrit comme un gourou manipulateur, à dix ans de prison en appel en 2013 n'était pas la fin de l'histoire pour les reclus de Monflanquin (/communes/monflanquin,47175.html). Deux membres de cette famille, Charles-Henry et Christine de Védrines, qui disent avoir perdu plus de 3 M€, intentent un procès aux deux propriétaires du château Martel dont ils ont été délestés avant l'été 2008. L'audience au tribunal de grande instance d'Agen est prévue le 18 décembre. Cette demeure de maître de Monflanquin a été vendue à deux reprises pour une somme d'environ 500 000 € alors qu'elle est aujourd'hui disponible à plus d'un million d'€. L'enjeu pour le couple victime est de démontrer qu'en 2008, alors qu'ils étaient comme neuf autres membres de la famille reclus à Oxford, ils n'étaient pas en capacité psychologique de signer les documents de vente et qu'ils l'ont fait sous état de sujétion mentale.
Lundi 17 novembre prochain, la chambre commerciale de la cour d'appel d'Agen doit par ailleurs rendre un arrêt qui doit annuler, ou pas, le mandat exclusif confié à un agent immobilier là aussi accepté au moment où la famille n'avait plus aucun contact avec l'extérieur. Me Picotin, leur avocat, a contesté un jugement rendu par le tribunal de commerce d'Agen, en décembre 2009. Les juges consulaires avaient alors condamné à 40 800 € les époux De Védrines pour ne pas avoir respecté ce contrat. St. B.
Source : La Dépêche du Midi, 14 novembre 2014,
http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/14/1991165-reclus-de-monflanquin-avant-noel.html