dimanche 16 novembre 2014

LE DOIGT DANS L'ENGRENAGE INTÉGRISTE

Dans le Marianne n° 915, il y a un article sur la victoire des « laïcs » en Tunisie. Ayant vécu dans ce pays, je suis content que les gens que j'ai connus soient de nouveau entendus et représentés.
 La question reste : combien de temps vont-ils contenir leurs divergences pour conserver un pouvoir
 fragile ? 

En France, notre ministre de l'Education nationale aurait pondu une circulaire suivant laquelle les femmes voilées pourraient participer
aux sorties scolaires 
pour accompagner les élèves... Pas un mot !
Ancien instituteur, je ne me 
vois pas sortir avec mes élèves avec une accompagnatrice voilée, un accompagnateur déguisé en lama, portant kippa ou turban sikh, ou des gens arborant des croix. 

Laissez la porte entrebâillée et elle s'ouvrira en grand à tout
ce que l'on veut, à tout ce que 
l'on peut redouter. Décidément, les socialistes ont du mal avec 
ce qui est un des fondements de notre Constitution ! 

Il a fallu attendre Chirac pour avoir une 
loi sur le voile à l'école, Sarkozy pour avoir une loi sur le voile intégral dans l'espace public.
 On comprend que le centenaire des lois de 1905 ait été célébré avec une discrétion de violette par le monde politique : il ne fallait heurter personne ! Moi, je suis choqué.  
GÉRARD PRÉVOST
Source : Marianne, 14 novembre 2014

À lire également :