mardi 18 novembre 2014

Nantes - L'hypnotiseur planquait l'argent dans la Mercedes

On ne sait pas si c'est un bon hypnotiseur. Mais en carambouilles financières, il serait au top. C'est la conviction des enquêteurs de la police judiciaire. Et du procureur.
C'est un petit homme de 66 ans, en complet gris reconverti en « hypnopsychothérapeute ». Après une carrière de technicien chez EDF, à l'heure de la retraite, il a ouvert son cabinet à Nantes. Les uns frappaient à sa porte espérant arrêter de fumer, les autres misaient sur ses talents de magnétiseur. Il faisait aussi dans le coaching de recherche d'emploi. Et à l'occasion il distillait ses conseils aux couples battant de l'aile...
Après trois années d'enquête, la justice lui reproche d'avoir confondu ses comptes personnels avec ceux de sa société. Les enquêteurs de la section financière de la police judiciaire de Nantes ont évalué ses abus de biens sociaux à 181 000 euros.
Lui reconnaît le délit, mais en conteste le montant. Lors d'une perquisition rocambolesque, les policiers ont saisi chez lui près de 40 000 euros. Ils ont dû démonter un scooter et les phares de la Mercedes de la femme de l'hypnotiseur pour retrouver tout le pactole.
En outre, le prévenu est jugé pour avoir utilisé des comptes-taxis (ouverts aux noms de tiers) pour dissimuler ses revenus au fisc mais aussi pour avoir inventé de faux actionnaires majoritaires à sa société (signatures falsifiées à l'appui).
Enfin, il lui est reproché d'avoir bénéficié d'un faux contrat de travail chez un ami informaticien, pour bénéficier d'une couverture sociale...
Le procureur a requis 2 ans de prison avec sursis contre l'hypnotiseur. Et un an avec sursis contre son épouse. Décision en janvier
Thomas HENG Ouest-France

Source : Nantes MaVille et Ouest-France, 14 novembre  2014,
http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-justice-l-hypnotiseur-planquait-l-argent-dans-la-mercedes_loc-2658498_actu.Htm