dimanche 2 novembre 2014

Québec - Coupable de sorcellerie et de fraude

Un homme qui a exercé illégalement la magie et la sorcellerie a été condamné à neuf mois de prison. Yacouba Fofana a plaidé coupable à cette accusation rare ainsi qu'à un chef de fraude, mardi, au palais de justice de Québec.
Le Montréalais avait loué un appartement à Québec pour exercer son commerce ésotérique sous le pseudonyme de Professeur Alfoseny. L'homme avait placé des annonces dans les journaux et sur Internet en affirmant détenir des dons pour prédire l'avenir ou encore ramener l'être aimé.
À l'automne 2013, une femme laissée par son conjoint a eu recours à ses services moyennant une somme de plus de 5000 $.
Le prétendu sorcier affirmait qu'il devait sacrifier des animaux pour parvenir à ses fins. L'argent a aussi servi à acheter un liquide avec lequel la victime devait « se purifier ».
Après quelques rencontres, la victime a décidé de porter plainte. Yacouba Fofana s'est engagé à lui rembourser 3000 $ à la suite de sa condamnation.
Le procureur de la poursuite, Me Guillaume Michaud, explique que les accusations ont été déposées en vertu d'un article du Code criminel utilisé lorsque la pratique dépasse le cadre de la fête foraine.
« La Cour est venue dire que dans le cadre d'une fête foraine, c'était permis, mais quand ça dépassait le cadre d'une fête foraine et ça devenait sérieux et qu'on aille chercher des montants d'argent qui sont beaucoup plus gros, à ce moment, c'est un crime de prédire l'avenir ou de faire des promesses comme dans ce cas-ci », explique Me Michaud.
D'autres victimes
Deux autres femmes ont également porté plainte contre Yacouba Fofana. Elles avaient aussi perdu des sommes importantes après avoir l'avoir consulté, entre mars 2013 et avril 2014.
Lors de l'enquête préliminaire, une victime qui souffrait de maux aux jambes, au dos et à la tête a raconté avoir consulté l'homme, car elle se croyait victime d'un sort.
Yacouba Fofana a tôt fait de lui confirmer qu'un sort lui avait été jeté et l'a convaincue qu'il devrait sacrifier une vache au coût de 3750 $ pour la libérer. La conjointe de la femme a dû débourser la même somme.
« J'avais confiance dans cette personne-là, il avait le tour de nous embarquer », a raconté l'une des deux femmes qui s'annonce elle-même comme médium sur Internet.
Peine déjà purgée
La juge Hélène Bouillon a accepté la suggestion des avocats de la Couronne et la défense en imposant une peine de neuf mois à Yacouba Fofana. L'homme de 37 ans a toutefois déjà purgé sa peine en raison de sa détention provisoire. Il sera donc libéré mercredi.
Yacouba Fofana devra cependant respecter une probation de deux ans. Le tribunal lui interdit d'exploiter tout commerce ou activité de voyance, magie ou bonne aventure.
Il doit par ailleurs quitter le district judiciaire de Québec.
Le prétendu sorcier s'est brièvement adressé à la juge mardi. Il a exprimé des regrets et s'est engagé à ne plus recommencer.
Yacouba Fofana doit aussi être jugé dans la région de Montréal pour une cause de même nature.
Un texte de Yannick Bergeron
Source : Radio Canada, 28 octobre 2014,
http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2014/10/28/005-sorcier-quebec-yacouba-fofana-fraude.shtml

Sur le même sujet :