jeudi 20 novembre 2014

Quinze ans de prison pour un pseudo-médecin chinois adepte du laxatif

Un pseudo-médecin chinois prônant la déshydratation comme remède miracle a été condamné à 15 ans de prison, après la mort de son dernier patient à qui il avait administré un puissant laxatif, a rapporté la presse jeudi. Hu Wanlin, qui s'autoproclamait guérisseur universel, aurait fait au moins 16 victimes dans sa carrière entrecoupée de séjours derrière les barreaux.

Convaincu que l'eau était la mère de toutes les infections, le charlatan de 65 ans imposait à ses patients des traitements au sel de Glauber, une substance également appelée mirabilite utilisée pour fabriquer la soude et, accessoirement, employée comme laxatif.

Un édile parmi les victimes

 

Selon le journal Global Times, Hu Wanlin a été reconnu coupable par un tribunal de la province centrale du Henan d'avoir causé le décès d'un étudiant de 22 ans, accueilli parmi d'autres disciples dans le site de «retraite» que gérait le pseudo-médecin à la campagne.

Ce n'est pas la première fois que Hu Wanlin est condamné à la réclusion pour exercice illégal de la médecine, mais il avait bénéficié de plusieurs remises en liberté. Parmi ses anciens patients ayant trouvé la mort figure le maire à l'époque de la ville de Luohe, également dans la province du Henan.

Les habitants des régions rurales chinoises, souvent peu ou pas protégés par une assurance santé, ont fréquemment recours aux médecines parallèles et les scandales sanitaires ne sont pas rares.

Source : 20 Minutes, 20 novembre 2014,
http://www.20minutes.fr/monde/1484427-20141120-chine-quinze-ans-prison-pseudo-medecin-adepte-laxatif