samedi 15 novembre 2014

Suisse - Genève regroupe 400 communautés religieuses

Le Centre intercantonal d'information sur les croyances a recensé et cartographié la diversité religieuse du canton. Elle a présenté ses résultats mercredi.

A quoi ressemble le paysage religieux et spirituel genevois? C'est la question que s'est posé le Centre intercantonal d'information sur les croyances (CIC). Dans la cadre de son projet «D'église en ashram», cette institution genevoise a réalisé un recensement des communautés religieuses et spirituelles du canton, qu'elle a présenté mercredi aux médias.

Ses résultats: le Canton regroupe plus de 400 communautés et 272 lieux de culte recensés. 80% de ces communautés sont chrétiennes. 13 grands familles religieuses sont représentées (du christianisme à l'islam) et plus de 50 courants (chiisme, bouddhisme theravada, etc.). Ainsi, Genève et sa périphérie figurent parmi les agglomérations suisses qui comptent le plus grand nombre de collectivités religieuses et la plus grande diversité en termes de traditions et courants religieux.

Le CIC a souhaité rendre accessible au public ce recensement et a créé un site internet avec une carte interactive présentant l'ensemble de ces communautés et leurs lieux de culte, disponible sur www.info-religions-geneve.ch ou sur notre site ci-dessous.

Forte diversité aux Pâquis et aux Eaux-Vives

Outre un recensement, le projet a permis plusieurs constats. Le premier: la diversité religieuse est urbaine. Des quartiers comme les Pâquis, les Eaux-Vives ou les Charmilles sont les zones où cohabitent le plus grand nombre de traditions religieuses. Ensuite, le christianisme reste largement majoritaire à Genève. Mais pas uniquement grâce aux catholiques et aux protestants. Il est en effet constitué d'une large palette de courants, dont les Églises orthodoxes, luthériennes, et surtout évangéliques. Les communautés évangéliques sont d'ailleurs plus nombreuses que les catholiques et protestantes réformées. Enfin, ce projet met en lumière le rôle social, souvent sous-estimé, de ces communautés religieuses. Elles sont un outil d'intégration pour les nouveaux arrivants, permettent l'échangent de conseils pour un logement ou un travail, offrent des mesures de soutien pour les plus démunis.

Lieux de culte dans des cinémas ou hangars

Le CIC s'est également intéressé aux lieux de cultes, qui sont aussi très divers. En plus des grands édifices religieux, comme les monuments chrétiens, les trois synagogues, la mosquée et le temple bouddhiste, le canton compte plus de 120 espaces reconvertis en lieux de culte. Les collectivités religieuses peinent à trouver des locaux disponibles et abordables. Certaines ont investi d'anciens cinémas, des restaurants ou encore des hangars, d'autres partagent des locaux en colocation.

Ce projet du CIC poursuit plusieurs objectifs: familiariser les Genevois à la diversité religieuse présente dans leur canton, combler un manque de données dans ce domaine, montrer toute la diversité des courants religieux présents à Genève, souvent passés sous silence dans les statistiques officielles comme le recensement de la population. En résumé, montrer que Genève ne se résume pas à des communautés chrétiennes, musulmanes, bouddhistes et «autres».

Par «communauté religieuse ou spirituelle», le CIC entend une communauté qui rassemble un groupe de personnes qui partagent les mêmes croyances et se réunissent régulièrement dans un même lieu de culte.

Par Aurélie Toninato 

Source : La Tribune de Genève, 5 novembre 2014,
http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-regroupe-400-communautes-religieuses-270-lieux-culte/story/31333838

Note du CIPPAD : Mazette !