mardi 23 décembre 2014

Ordine nuovo - Un complot néofasciste déjoué en Italie

LE GROUPE EST SOUPÇONNÉ D'AVOIR PRÉPARÉ DES ATTENTATS

La police italienne a annoncé lundi avoir arrêté 14 néofascistes soupçonnés de vouloir s'en prendre à des cibles politiques et à des magistrats, tandis que la presse évoquait un projet d'une dizaine d'assassinats coordonnés. Deux années d'enquête et d'écoutes téléphoniques ont révélé que le groupe, issu de l'organisation d'extrême droite interdite Ordine nuovo («ordre nouveau»), avait commencé à stocker des armes et prévoyait des attaques à Noël. Selon plusieurs médias italiens citant le responsable de l'enquête, Mario Parente, un policier avait infiltré le groupe, qui envisageait d'attaquer les chemins de fer et Equitalia, l'agence chargée du recouvrement des impôts. Ils projetaient d'assassiner des responsables politiques, «dix ou onze à la fois», de faire sauter le siège d'Equitalia à un moment où ses employés seraient présents et d'attaquer des postes de police. Ordine nuovo, fondé en 1956 dans l'espoir de relancer le fascisme dans le pays, a été accusé d'être derrière plusieurs attentats au début des années 70 et a été dissous par le gouvernement en 1973.
Source : Libération, 23 décembre 2014 
Note du CIPPAD : le mouvement Ordine Nuevo, créé en 1956 par Pino Rauti, s’est largement inspiré des théories et idéaux de l’ésotériste fasciste Julius Evola, personnage également adulé par certains groupes New age.