lundi 8 décembre 2014

Pédagogie « ludique »

Marie Le Scour lance des sessions de « pédagogie positive » destinées à tous ceux qui ne veulent plus apprendre et travailler dans le stress. Ça commence aujourd’hui.
WILLY DALLAY - Des devoirs qui n'en seraient plus vraiment, apprendre en s'amusant? C'est ce que propose à partir d'aujourd'hui, Marie Le Scour dans le cadre de la Fabrique à bonheurs. L'intitulé fait un peu new age : « Non ce n'est pas une secte », répond la jeune femme en riant. Ses références parmi des gens très sérieux lui donnent suffisamment de crédit : « J'ai deux masters en management du tourisme, des loisirs et du patrimoine, ainsi qu'en marketing et développement commercial. » Après avoir été en charge du marketing et de la communication au prestigieux Domaine de Chantilly, près de Paris (musée, musée du cheval, bibliothèque, archives?) soutenu par une fondation à l'initiative du Prince Aga Khan, Marie Le Scour a créé il y a 3 ans sa propre entreprise, à Pessac, « Au fil du tourisme ». Elle n'avait que 26 ans ! « Je fais de la communication, des relations presse, des ateliers et des formations pour des Offices du...
Source : Sud Ouest, 6 décembre 2014,
http://www.sudouest.fr/2014/12/06/une-pedagogie-ludique-1759132-3229.php

Note du CIPPAD : Dans le site de la Fabrique à bonheurs, Mme Le Scour précise les techniques qu’elle utilise pour la « Pédagogie positive » : la gestion mentale, les cartes d'organisation d'idées (Mindmapping), la communication non violente, la Brain Gym, la relaxation.