mardi 6 janvier 2015

Algérie - Quand la potion s'avère fatale

On ne préviendra jamais assez les citoyens crédules contre les dangers qui les guettent lorsqu'ils s'adressent aux charlatans guérisseurs, dont beaucoup méconnaissent les vertus réelles et surtout les dangers des plantes qu'ils préconisent. C'est la triste mésaventure d'une habitante de Aïn Berda (wilaya de Annaba) qui, victime d'une arthrose aiguë, a fait confiance à un guérisseur très connu dans la région, n'ayant obtenu aucun soulagement auprès des médecins assermentés. Là, le «traitement» préconisé - rokia et potion de harmel - a conduit la malheureuse à un véritable calvaire. Pustules purulentes, hypotension aggravée puis coma. La dame a succombé en quelques jours à la thérapeutique censée lui apporter une guérison «miraculeuse». Plusieurs affaires de ce genre ont jalonné l'année 2014 et les enquêtes de la Gendarmerie nationale ont abouti aux mêmes conclusions. Il y a un grave danger à consommer les recettes des guérisseurs de tout poil.
Source : L’Expression- Le Quotidien, 5 janvier 2015,
http://www.lexpressiondz.com/autres/de_quoi_jme_mele/208299-quand-la-potion-s-avere-fatale.html