vendredi 26 avril 2013

France. Les mouvements sectaires s'attaquent au "marché" des personnes âgées

Il y a de plus en plus de personnes âgées parmi les victimes d'abus, alerte la Miviludes. La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives souligne à quel point elles peuvent être vulnérables face aussi bien aux petits groupes  qu'aux organisations internationales. Avec notamment, le risque de captations financières.

Ils opèrent en petits groupes, tout aussi insidieux que les organisations sectaires internationales, et s'attaquent, entre autres, au "marché" des personnes âgées vulnérables, en pleine expansion. Le rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, remis ce jeudi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dresse un tableau inquiétant des années 2011/2012, et plus encore de l'avenir.

"La Miviludes a enregistré, au cours de l'année 2011 près de 2.300 saisines, soit une augmentation de 25% par rapport à 2010". Une tendance qui se confirme en 2012.

"On appâte une personne à un moment critique de sa vie"

Qui sont ces mouvements à caractère sectaire ? Pour Serge Blisko, président de la Miviludes, il ne s'agit plus tant des grandes organisations, que de "petits groupes centrés autour d'un individu qui impose sa loi aux adeptes".
"On appâte une personne, le plus souvent à un moment critique de sa vie, on l'amène peu à peu par d'insidieuses manoeuvres psychologiques accompagnées parfois de pressions physiques, à perdre son autonomie et son libre arbitre", note Serge Blisko. 

Pour lire l’article en entier, activer le lien ci-dessous:

Source : Télégramme, jeudi 25 avril 2013
http://www.letelegramme.fr/ig/generales/france-monde/france/france-les-mouvements-sectaires-s-attaquent-au-marche-des-personnes-agees-25-04-2013-2083365.php