jeudi 16 mai 2013

Le médium avait escroqué un couple et la CAF

Tribunal correctionnel de Blois

Mohamed, un quadragénaire d'origine guinéenne demeurant à Blois, a comparu mardi pour répondre de faits d'escroquerie commis à Angers et Belfort dans les années 2005-2007. En août 2011, il a été condamné par défaut à six mois de prison ferme. Informé de la sanction, il a décidé de faire opposition au jugement d'où ce nouveau procès.
La justice lui reproche deux choses. D'abord d'avoir escroqué les caisses d'allocations familiales d'Angers et de Belfort grâce à un passeport établi au nom de Mohamed Touré. Ce qui lui a permis de toucher indûment 8.800 € de RMI et 5.600 € d'allocations logement.
Le prévenu conteste alors que les signatures des documents sont identiques à la sienne": « Je ne suis jamais allé à Angers. C'est une signature en arabe qui signifie " Je crois en Dieu et au prophète ", beaucoup de Guinéens l'utilisent. »
L'autre infraction reprochée à Mohamed est d'avoir escroqué un couple de Belfort qui a cru naïvement en ses pouvoirs de médium. Le couple a été séduit par une petite annonce dans un magazine, du style : « Le professeur Touré a le pouvoir de guérir tous vos maux et fera revenir l'être aimé. »
En quelques mois, le couple a versé 7.000 €. « Ce n'était pas des honoraires d'avocat, chaque consultation leur coûtait au moins 300 € ironise Me Sebaux, avocat des victimes, le médium leur demandait des mèches de cheveux, leur préparait des crèmes et des potions, leur faisait sacrifier des moutons, sans aucun résultat. » Le couple a fini par déposer plainte et a reconnu Mohamed sur photo.
A la barre, ce dernier assure ne pas connaître ces personnes. Le ministère public a requis à son encontre une peine d'un an de prison avec sursis.
« Je n'ai rien fait, Mohamed Touré existe vraiment, il y a une rivalité entre lui et moi. » Le tribunal n'a pas été convaincu et lui a infligé huit mois de prison avec sursis, le prévenu devra également rembourser 4.000 € à la CAF et 7.000 € au couple de Belfort.
Lionel Oger
Source : Nouvelle République, Loir-et-Cher, 16 mai 2013,
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/05/16/Le-medium-avait-escroque-un-couple-et-la-CAF-1467274