vendredi 8 février 2013

Nouvelle enquête contre un frère de Saint-Jean condamné pour agressions sexuelles

Une plainte a été déposée en septembre 2012 à Angoulême à l’encontre du frère Luigi Gonzaga, un ancien religieux de la Communauté des frères de Saint-Jean, déjà condamné à deux reprises pour des faits similaires, annonce La Charente libre.

Un jeune garçon du Cognaçais, aujourd’hui âgé d’une douzaine d’années, a indiqué qu’il avait été victime d’attouchements sexuels de la part du religieux. Les faits se seraient déroulés à l’école privée Sainte-Eustelle de Cherves-Richemont lors de l’année scolaire 2008-2009 quand le religieux mexicain s’est aussi attaqué à un collégien de Saint-Joseph à Cognac en marge de cours de catéchisme, des faits pour lesquels il a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis.

Quelques mois plus tard, alors qu’il était sous contrôle judiciaire, avec interdiction de sortir de l’abbaye de Fley en Saône-et-Loire, le religieux avait été interpellé puis incarcéré pour une agression sexuelle sur un lycéen de 17 ans à Cluny. En novembre dernier, le tribunal correctionnel de Mâcon l’a déclaré coupable et l’a condamné à vingt-cinq mois de prison ferme.

Depuis, la communauté des frères de Saint-Jean aurait entamé une procédure d’exclusion contre le religieux.


Par ailleurs, un prêtre de Colmar est poursuivi pour détention et diffusion d’images pédopornographiques, rapporte l’AFP. Selon le parquet, l’homme est convoqué le 22 mars au tribunal de grande instance de Colmar. Le prêtre d’une quarantaine d’années, a été interpellé mercredi et placé en garde à vue puis remis en liberté sous contrôle judiciaire.

L’enquête, menée depuis plusieurs mois par la police de Colmar sur instruction du parquet, a permis de remonter jusqu’au prêtre par le biais de l’adresse IP de son ordinateur. « Environ une centaine de photos pédopornographiques » auraient été retrouvées sur son ordinateur.

L'archevêque de Strasbourg s'est déclaré « très attristé de la nouvelle » qu'il a découverte dans les médias, selon son entourage. Mgr Jean-Pierre Gralet a demandé à rencontrer le prêtre ce vendredi.

Source : La Croix, 8 février 2013