lundi 1 juillet 2013

Un gourou de Saint-Brévin et sa femme jugés à Nantes pour viols

JUSTICE - Gabriel Loison, 73 ans, fondateur d’un mouvement sectaire, est accusé de viols et d'abus de faiblesse sur deux victimes. Sa femme comparaît pour complicité de viols.

Gabriel Loison, 73 ans est accusé de viols et d'abus de faiblesse sur deux jeunes femmes. Photo : Franck Perry /AFP
A Saint-Brévin, où il possédait une maison, il se faisait appeler Gabriel Yves. Sans doute pour masquer un passé trouble. Car Gabriel Loison, originaire de Cherré, en Maine-et-Loire devait être jugé ce lundi par la cour d'assises de Nantes pour viol et abus de faiblesse sur une mineure et une jeune adulte dans le cadre de "stages" en France et à l'étranger. Sa compagne, Julie Baschet, 39 ans est poursuivie pour complicité de viols.
Tous deux devaient aussi répondre d'agressions sexuelles sur mineure de 15 ans en réunion, abus de faiblesse aggravé sur les deux victimes et pour viols et agressions sexuelles en réunion sur la victime majeure.
Gabriel Loison, 73 ans est en effet l’ancien gourou des Jardins de la vie, mouvement répertorié comme secte par la commission parlementaire sur les sectes en 1995. En 1996, il a également fondé l'Université de la nature, de l'écologie et de la relation, qui compte environ 200 adeptes.
Tantrisme et relations sexuelles en groupe
Ce mouvement organisait des stages en France et à l’étranger pour ses adhérents : la première étape initiatique d'un coût de 1 600 euros avait lieu au Maroc pendant 21 jours. Puis venait une session à 10 000 euros de trois semaines en Espagne et enfin un stage au Costa Rica de 72 jours moyennant 2 300 euros avec tantrisme et relations sexuelles en groupe.
La famille d'une mineure âgée de 14 ans au moment des faits dont les parents participaient aux stages du gourou, a porté plainte fin 2010 pour viol et agressions sexuelles. Une autre victime, âgée aujourd'hui de 30 ans, a elle aussi porté plainte, notamment pour viol. Les deux victimes seront parties civiles au procès.
Avant ces faits Gabriel Loison avait fait l'objet dans les années 1980 de procédures pénales (homicides involontaires, viols) qui s'étaient terminées par un non-lieu. Mais le gourou doit aussi faire face à une autre procédure pour viols après des plaintes déposées par trois autres victimes majeures, procédure toujours en cours mais qui a été disjointe de l'affaire qui était jugée lundi. En attendant la tenue d'une nouvelle audience, Gabriel Loison a été placé en détention provisoire.
Source : Metronews Nantes, 1er juillet 2013,
http://www.metronews.fr/nantes/gabriel-loison-le-gourou-de-saint-brevin-juge-a-nantes-pour-viols/mmga!qBH9y07feICvg/